Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clio est ma muse et m'amuse
  • Clio est ma muse et m'amuse
  • : un blog qui je l'espère, vous donnera le sourire après une dure journée de labeur: légereté et futilité en sont les maitres mots!!
  • Contact

Profil

  • cliomamuse
  • légereté et futilité resteront les mots qui qualifieront le mieux cet espace, pour se vider la tête après une bonne journée de travail!
  • légereté et futilité resteront les mots qui qualifieront le mieux cet espace, pour se vider la tête après une bonne journée de travail!

Rechercher

23 août 2016 2 23 /08 /août /2016 15:32
Aujourd'hui, entrée en crèche

Et oui, septembre approchant dangereusement, vient l’heure de la rentrée scolaire, celle là je la connais bien, ça va faire 24 ans que je la vis, et de tous les côtés !

L’entrée à la crèche était donc un passage obligé histoire que j’ai une petite semaine pour préparer mes cours (comment ça il est temps ? je suis laaaarge je vous dis). Bon passage obligé, j’exagère, on aurait pu choisir une assistante maternelle (autrement dit une nounou), mais personnellement j’avais plutôt envie de la collectivité pour Jules, histoire qu’il ne soit pas choqué à l’entrée en maternelle (oui j’anticipe beaucoup), qu’il commence à rencontrer des copains, qu’il se fasse une bonne immunité... Non ok en vrai c’est que j’ai peur d’être jalouse de la nounou. Voilà c’est dit.

Du coup on a eu notre place en crèche (vous ne pouvez pas savoir à quel point j’ai été soulagée), on l’a visitée en juin tout s’était bien passé et j’avoue que j’attendais l’entrée en crèche avec une grande impatience.

Donc on a eu rendez vous lundi à 9h pour un rendez vous avec une puéricultrice pour nous demander nos petites habitudes et là ça commence bien : alors Jules ne dort pas la journée, il chouine si on ne le balade pas en poussette, n’est pas patient à l’heure des repas et réclame trèèès souvent les bras. Et à notre grande surprise elle n’a pas pris peur. Même quand on lui a dit qu’il risquait de réveiller les autres pendant la crèche on a eu droit à un « c’est le jeu de la collectivité » bon ben très bien

Normalement il devait rentrer directement avec nous mais l’entretien ayant été plus court que prévu elle nous a dit bon ben allez faire un tour je le garde 30 minutes.

« euh bon ben ok on s’en va alors… »

Une fois dehors on s’est senti un peu jeté comme des malpropres mais surtout on s’est trouvé bien cons. Et maintenant qu’est-ce qu’on fait ? vers qui on tourne notre attention ? Je vous rassure les 5 premières minutes passées on a vite retrouvé nos marques, on a été faire nos petites courses, mais sans oublier le bébé puisqu’on a été lui acheté ses fournitures de rentrée (comprendre du liniment et du serum phy pour la crèche).

Lorsqu’on est repassé (avec 10 minutes de retard, on voulait pas passer pour des parents trop stressés), il était tranquillement allongé sur un tapis à se faire mettre des doigts dans les yeux par une autre petite fille (et la mère indigne que je suis a rigolé, bouuuhhh). Pas de grands traumatisme de son côté donc, ni du mien.

Lorsque j’ai raconté ça, les gens m’ont dit oui mais si tu n’as pas été plus triste que ça c’est parce que c’était court, et puis tu étais avec l’Homme alors forcément tu n’as pas réalisé que tu étais séparé de ton enfant.

Bon alors première chose j’ai un peu réalisé que lui et moi on était à présent deux êtres bien distincts comme en témoigne mon bidou bien flasque. Ensuite j’ai déjà laissé Jules à son père et à ses grands parents donc être séparé de lui je connais quand même faut pas pousser (oui je trouve les gens chiants). « Oui mais tu sais là c’est des inconnues » oui enfin des inconnues diplomées quand même alors personnellement je fais confiance.

Du coup ce matin, rebelote mais pour deux heures cette fois ci, une fois déposé (en moins de deux minutes, et sans une larme ni de lui ni de moi), je suis rentrée chez moi et en deux heures j’ai fait tout ce que je devait faire dans la semaine. Voilà c’est donc ça d’avoir du temps pour soit ! Je me suis remémoré ce que c’était de faire pipi la porte bien fermée et sans tendre l’oreille pour savoir si quelqu’un s’était mis à hurler. En étendant le linge j’ai eu une hallucination en croyant entendre un petit cri (c’était en fait le chien des voisins). Et puis après ben j’ai un peu tourné en rond je l’avoue, parce que j’avais pas assez de temps pour commencer à travailler mais j’avais fait tout ce qui était prévu et même plus. Donc je me suis posée sur le canapé et j’ai réfléchi. Quelque chose que je n’avais pas fait depuis bientôt 5 mois donc.

En fait quand on est jeunes parents on entend toujours les mêmes remarques : profite ça passe vite, tu vas voir tu pourras plus t’en séparer, tu sauras plus ce que c’était avant, c’est que du bonheur, et beaucoup d’autres.

Sur le coup on ne les croit pas toutes : genre c’est que du bonheur, mouais les couches pleines de caca c’est pas tellement le kiff en fait (enfin chacun aime ce qu’il veut d’ailleurs, mais moi je suis pas coprophage). C’est vrai que se lever la nuit c’est chiant, que de tout faire d’une seule main c’est pas facile, que c’est beaucoup de responsabilités. Mais c’est vrai que les moments de bonheur surpassent largement tout ça, surtout lorsque tu passes la porte de la crèche et que ton bébé reconnaît le son de tes pas, qu’il sourit et s’agite dès qu’il t’aperçoit.

Je sais très bien comment c’était avant et je pourrais revivre comme avant, mais j’avoue que maintenant que je sais comment c’est avec Jules je me rends compte que tout n’aurais pas la même saveur, certes prendre une vraie douche sans les cris en bruit de fond ça ne serait pas de refus, mais soyons honnête, faire une balade au bord de mer serait plus ennuyeuse (et pourtant plus facile sans poussette ou porte bébé), de même que le repas du soir sans purée partout me paraîtrait bien fade. La seule réflexion que je me suis faite à ce sujet c’est : put** qu’est-ce que t’étais lente, avant il te fallait toute la journée pour te préparer, passer le balai, lancer une machine, l’étendre, vider le lave vaisselle et faire à bouffer (procrastination bonjour) alors qu’en fait ça prend 2 heures !!

Ça passe vite, oui mais j'ai toujours trouvé que le temps passait vite alors elle ne compte pas, en plus je trouve que quand on s’y prépare et qu’on profite à fond, ça passe juste comme il faut, parce que soyons honnête les réveils nocturnes ça va 3 mois après ça saoule.

Et donc celle qui a pris tout son sens aujourd’hui : Tu pourras plus t’en séparer ou autrement dit par ma voisine « la crèche c’est pour vous que ça sera le plus dur », quand je lui ai dit que j’étais ravie de retrouver un peu de temps pour moi elle m’a regardé avec un petit sourire en coin genre «tu verras jeune fille », et bien si je la croise prochainement je pourrais le dire que oui, j’ai bien vécu la séparation, et que je me connais quand même, je sais que reprendre le travail ça me fait plaisir, je ne dis pas ça pour faire l’intéressante. Même si ce n’était que deux heures, j’étais contente de les avoir pour moi, et je ne culpabilise pas, je savais que je le retrouvais dans la journée, qu’il était entre de bonnes mains et qu’à lui aussi ça lui fait du bien de voir quelqu’un d’autre que moi. Alors bien sur c’est bizarre de le laisser là au milieu de pleins d’autres enfants (tous moins délicats les uns que les autres) mais je tiens à rassurer les autres mamans, non vous n’allez pas forcément pleurer, non vous n’allez pas forcément rester 30 minutes avec lui à la crèche avant de vous décider enfin à partir, peut être que comme moi vous serez soulagée d’avoir quelques heures devant vous pour faire tout ce que vous avez à faire rapidement pour après profiter pleinement reste de la journée avec votre progéniture. Arrêtons de culpabiliser les mamans qui ne sont pas des mamans louves et qui peuvent se décoller de leurs bambins, franchement j’en ai marre de passer pour une sans cœur ou une mytho !!

Partager cet article

Repost 0
Published by cliomamuse
commenter cet article

commentaires

trouver une place en crèche 18/01/2017 11:19

Merci de nous faire partager votre expérience. Je trouve aussi que la crèche est une très bonne expérience pour ma fille. Etre au contact d'autres enfants est souvent très bénéfique.