Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clio est ma muse et m'amuse
  • Clio est ma muse et m'amuse
  • : un blog qui je l'espère, vous donnera le sourire après une dure journée de labeur: légereté et futilité en sont les maitres mots!!
  • Contact

Profil

  • cliomamuse
  • légereté et futilité resteront les mots qui qualifieront le mieux cet espace, pour se vider la tête après une bonne journée de travail!
  • légereté et futilité resteront les mots qui qualifieront le mieux cet espace, pour se vider la tête après une bonne journée de travail!

Rechercher

13 juin 2017 2 13 /06 /juin /2017 12:14

 

Et je crois que je le vis mal...
Je t’explique brièvement cher lecteur car pour comprendre il faut énoncer le contexte : à la fac j'étais collé à une fille que nous appellerons M bien qu'en vrai il y a pas cette lettre dans son prénom.
Cette fille et moi on est restée en relation depuis, on se voyait de temps en temps et de moins en moins souvent mais elle est venue nous voir dans le sud avec son chéri et ca nous avait fait très plaisir. Bref une amitié qui évolue comme les autres mais qui s’adapte et finalement à chaque fois qu’on se voyait j’avais l’impression qu’on conservait une bonne complicité.
Elle est l'une des premières à qui j'ai annoncé la grossesse, l'une des première a qui j'ai envoyé une photo du bébé et bien sur je l'ai invité au baptême de Jules.

Pour cet événement qui se passait loin de la région parisienne, j'ai bien précisé à toutes les personne invitées qu’elles ne venaient que si elles le pouvaient, et que je ne leur en voudrais pas si ce n’était pas possible. Je n'ai invité qu'un nombre très restreint de personnes, on avait 6 invités chacun, pièces rapportés comprises (plus la famille bien sur, j’ai raconté le baptême de Jules ? car il en vaut vraiment la peine !!)
Bref elle est venue en train, j'avais précisée que la gare était loin et que ce n'était pas pratique mais qu'on s’arrangerait. Elles étaient trois dans ce cas là, toutes de mon côté, les invités de l’homme se sont débrouillés de a à z…
Le baptême est passé, elle est restée le week end et puis le lundi elle et une autre amie à moi ont raté le train pour plusieurs paramètres :
- Pas d’essence dans la voiture donc arrêt chronophage obligatoire
- Marché dans le village de la gare qui bloquait la circulation

-changement de chauffeur à la dernière minute car je voulais pouvoir dire au revoir aux autres invités.
Bref la personne qui les amenait a fait quelques kilomètres de plus afin de leur trouver un train pour Paris qui arrivait avant la nuit (il leur a même payé un coup à boire en attendant).
Lorsqu’elles m’ont appelé pour me dire qu’elles avaient raté le  elles étaient un peu énervées (ce qui se comprend car leurs billets n’étaient pas remboursables après le départ du train) je leur ai dit que je participerai aux frais de l'autre billet car vraiment je me sentais mal pour elles... Et puis après j’ai regretté car bon j’avais déjà pas mal de frais à ce moment là (bébé, maison), mais elles n’ont pas refusé, et m’ont même donné la somme qu’elles espéraient que je paye… Ca m’a un peu énervé car pendant  2 jours elles ont quand même mangé aux frais de la princesse (je suis la princesse), j’ai exposé mes arguments sur le fait que c’était pas tout à fait de ma faute (je n’ai pas ajouté que je ne leur avait pas fait payer l’essence mais j’étais à deux doigts dans mon énervement).
Et puis ça a dérapé, M ne m'a plus parlé. Le silence radio. Pas de réponse à mon texto pour lui souhaiter une bonne rentrée, ni pour répondre à celui de bonne année, puis d'anniversaire (entre temps j’avais envoyé des textos du genre "n’oublie pas de me donner ton rib" (parce que oui j’allais rembourser, je tiens ms engagements),  « j’espère que tout va bien je m’inquiète » puis des « je ne comprends pas ce qu’il se passe, si c’est pour le train je suis désolée »... et puis en mars j'ai envoyé une lettre avec un chèque de remboursement, lui expliquant que si c'était le prix de notre amitié ca ne me dérangeait pas de payer... et puis toujours pas de réponse jusqu’à mon anniversaire, le 2 juin. Lorsque j’ai vu son nom à 23h53 je vous avoue que tout a basculé autour de moi, j’étais dans un état d’euphorie et de stress et de joie, bref indescriptible moment de vie. Et puis douche froide : elle me dit quelle a passé une année difficile et quelle s'est recentré sur les amis avec qui tout est facile car avec moi elle marche sur des œufs et joyeux anniversaire bien sur...
Depuis je me sens mal
Je me refais le film de notre amitié
Je n'ai pas le moindre souvenir de dispute avec elle, que de soit pendant nos 3 ans collés à la fac, notre semaine à New York, les différentes sorties que l’on a pu faire ensemble. Que des souvenirs de fous rires et de joie (sauf le stress des partiels…)
Alors j'ai juste répondu merci, précisant que j'espérais qu'elle allait mieux. Et plus de réponses…
Si je vous raconte ca c'est parce que 10 jours après mon anniversaire c'est à dire ace week end, on s'est vu car je suis remontée pour l'enterrement de vie de jeune fille d'une copine que l’on partage... et on ne s'est pas adressée la parole. On s’est fait la bise bien sur, puis j’ai essayé de croisé son regard fuyant, j’ai essayé de participer aux mêmes discussions qu’elle mais elle n’a jamais relancé aucune de mes interventions.
Ça m'a fait de la peine.
Et puis j'ai appris qu'elle se mariait en août. J’ai fait comme si je n’avais pas entendu car l’information ne m’étais pas destinée.
Et puis je suis rentrée chez ma grand mère j'ai pleuré.
Parce que je n'en sais pas assez et j'en sais trop en même temps. Lorsque je pensais qu'elle faisait la gueule pour son train je me disais qu'elle était conne (pardon je suis vulgaire) et puis depuis le texto j’ai l’impression que c’est ma faute... que je n’ai pas vu que je la mettais mal à l’aise et en même temps son explication était courte, car j’aurais souhaité avoir des exemples précis de ces situations, parce que je ne m'en suis pas aperçu!!
Et puis j'étais en colère en plus d'être triste, en colère car pour le baptême sur les 6 invités elle était là, dans mon intimité, parmi les gens que j’aime les plus au monde.  Elle organise probablement un grand mariage et je n'y serais pas, j'ai partagé ma maison enfance, ma famille, mon fils avec elle et en échange je n'ai même pas eu droit à un mot dans la journée... J’aime quand les choses sont claires et surtout quand elles sont justes... Est ce qu'on peut vraiment briser une amitié de 10 ans à cause d'un train? Est-ce que j’ai une mémoire si sélective que j’ai obstrué tous les (nombreux visiblement) mauvais moments passés avec elle? Est ce que je prends les choses trop à cœur et que je dois juste tourner la page dans la retourner? Et qu'est-ce ce que je devrais expliquer a mon fils lorsqu'il verra les photos de son baptême sur cette personne qu’il ne verra probablement plus jamais ? Qu’à partir de ce moment elle n’a plus voulu me parler ?

 

Je me suis confiée à l’homme. Il m’a dit que c’était une conne et qu’il lui cracherait dessus s’il la revoyait un jour… tout en délicatesse, mais ça m’a fait sourire que quelqu’un d’autre ne comprenne pas. (bien sur il ne le fera pas, il se contentera de faire ça dans son plat…ahah)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cliomamuse - dans un peu de moi
commenter cet article

commentaires

Sweety 15/06/2017 20:57

Cracher? je trouve ca violent!

cliomamuse 29/06/2017 08:57

Et puis j'étais un peu sous le coup de la colère lorsque j'ai écrit ça, je censurerai peut être...

cliomamuse 29/06/2017 08:54

C'est une image bien sur, je ne fais pas ça sur les gens! d'ailleurs je ne sais pas le faire