Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clio est ma muse et m'amuse
  • Clio est ma muse et m'amuse
  • : un blog qui je l'espère, vous donnera le sourire après une dure journée de labeur: légereté et futilité en sont les maitres mots!!
  • Contact

Profil

  • cliomamuse
  • légereté et futilité resteront les mots qui qualifieront le mieux cet espace, pour se vider la tête après une bonne journée de travail!
  • légereté et futilité resteront les mots qui qualifieront le mieux cet espace, pour se vider la tête après une bonne journée de travail!

Rechercher

18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 11:25

Enfin je suis toujours pas dispo... je vous l'ai dit, s'installer dans une nouvelle région (Non oui bon ca fait 3 ans mais bon avec mon âge avancé 3 ans c'est rien... non c'est beaucoup ! Et c'est peut être ce qu'il y a de pire dans cet article)

Bref je disais notre déracinement ne me faisait peur que un point: ne plus avoir d'amis (bouhou pauvre petite fille riche… ou pas). Enfin si, des amis on en a, mais à 700 bornes de nous, pas toujours pratique pour un apéro improvisé ou une session shopping! Je vous avais parlé de mon site pour se faire des copines, je m'en suis fait et puis finalement non parce qu’entre celles avec qui ca colle pas finalement, celles qui sont réparties aussi vite quelles sont arrivées et celles qui ne sont jamais dispo (celle là c’est moi, vous l’aurez compris)... ben j'ai gardé une copine, que je pourrais même qualifier d’amie aujourd'hui, parce que quand même elle vient nourrir le chat quand on est pas là et ca, c'est vraiment sympa!!(Et puis je file pas les clefs à tout le monde, l'homme encore moins, c'est donc que c'est quelqu'un qui compte)

Bref cette amie, que nous l’appellerons Gwendoline (franchement je ne sais pas pourquoi parce que ca ne lui va pas du tout en plus), a d'autres copines et elle a gentiment essayé de m'intégrer dans leur groupe, elles ont créé une conversation commune sur facebook et s'organisent régulièrement des sorties, c'est très sympa, on dit quand on vient et puis voilà. Pas de prise de tête pour le moment et pas de messe basse sans le curé, en tout cas pas de mon coté, disons que le plus toxique de ce que l’on peut trouver dans des relations entre fille n’est pas inclus.

Dans le lot il y a même une maman d'un autre petit Jules qui a pile l'âge du mien. J'ai fait quelques sorties avec elles et puis récemment, ben je n'ai pas pu car il y a eu de la famille pour les 1 an de Jules, mais si je vous en ai parlé avec le fameux article évoquant ma grand mère ce cadeau!!! Et puis finalement pour souffler on s'est organisée un week end en Espagne et puis après y’a la sœur de l’homme qui vient, puis une copine...

Cela fait donc près d’un mois quelles proposent des sorties aussi diverses que variées, le soir ou la journée. Autant d'événements auxquels je réponds toujours pareil: je ne suis pas dispo. Et je vous avoue que je me sens un peu exclue du coup car j'étais déjà une pièce rapportée, maintenant elles discutent de trucs que j'ai manqué (forcément hein). J'en ai parlé a Gwendoline, j'avais besoin qu'elle me rassure sur le fait qu'en vrai c'est moi sa copine préférée (et s c’était moi finalement qui créait le côté toxique dans les groupes de fille ? à méditer), ce qu'elle a fait évidemment car elle commence à connaître mon côté psychopathe parano. La réponse quelle ma donné est la meilleure qui soit je pense: tu as de la chance de ne pas courir après les sorties, c'est que tu as mieux à faire, des voyages, des gens qui t'aiment à voir, pas besoin de créer des liens quand on en a déjà de tous les côtés...

Je me suis sentie bête... parce que je veux toujours plus, parce que je suis une éternelle insatisfaite... et que je me sens nulle d'être comme ca, c'est vrai que j'ai de la chance, la vie a fait qu’une sélection naturelle s'est fait parmi mes amis, je peux toujours les compter sur les doigts d'une main, certaines se sont brisées (dont une vraiment importante cet été, j'en parlerai peut être... ou pas) et d'autres se sont créés l'essentiel c'est d’avoir du temps pour les personnes vraiment importantes (dont mon fils, que j'ai aussi besoin de retrouver à 100% de temps en temps, sans balade ou verre à boire, sans grands mères envahissantes et sans papa dans les parages), le reste c'est du bonus. Et je vous avoue que là j’ai envie que d’une chose : un week end à zoner, regarder des séries à en avoir mal aux yeux et surtout une petite grasse mat’ ! Alors à la prochaine proposition  je pense répondre encore une fois que je ne suis pas dispo

Repost 0
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 22:23

J’ai longtemps été sportive, mais les vrais sport où tu bouges à fond : judo, gym, aerobic, les trucs où quand t’arrive à la fin t’es rouge tomate et t’en peux plus.

 

Mais depuis quelque temps, je m’empâte, même mes coachs coach club ne me font plus bouger, et les bonnes résolutions qu’on avait prises avec l’homme (pratiquer le bike and run) ont vite eu raison de nous.

 

Et puis un jour mes nouvelles copines prof m’ont proposé un stage de yoga bikram avec elles, j’ai été enchantée, j’ai mis mes a priori de coté et j’ai suivi.

 

yoga-bikram.jpg

 

Pour faire court, les a priori c’est : le yoga, ma grand-mère le pratique, c’est pour faire la sieste mais ça fait du bien au corps. L’homme lui a juste dit que c’était pas du sport (alors que courir après un ballon comme un toutou s’en est un, va comprendre).

 

Bref me voilà partie avec mon sac, ma brassière de sport, et mon yogging dégueu. On arrive dans une ambiance très namasté, les champignons c’est bon et compagnie. Bref les gens, ils planaient un peu. Mais c’était très chic, direction les vestiaires et puis la « salle d’attente » où on crève de chaud, ma copine blonde a même dit « mais nan attends, c’est le sauna ici ». Puis une femme a ouvert la porte, a dit qu’on pouvait entrer, on est entré on a vite pris des tapis côte à côte en partant dans l’idée qu’on allait bien se marrer à se moquer des gens (ihihih) et puis le cours a commencé

Déjà il fait tellement chaud dans la salle que j’ai eu du mal à trouver mon souffle, c’est la particularité du yoga bikram, 40°C dans la salle, autant te dire que mon yogging bien chaud pour trainer à la maison, j’ai vite eu envie de l’envoyer bouler. Au bout de 15 minutes, je gouttais (so sexy), et encore j’étais soft, le gars devant moi a carrément transpiré une flaque entière !!!

 

Bon la prof était tellement dans son truc qu’elle en a un peu oublié les débutants, et puis quand elle a réalisé elle a dit de regarder les autres… bon moi en soit je veux bien, mais faut savoir, soit on regarde les autres soit on regarde droit devant soi, mais les deux c’est pas possible, et j’ai passé l’age de me faire engueuler parce que je regarde pas assez haut le plafond (je suis prof, merde).

 

Au bout d’une demi heure, j’ai regardé l’horloge toutes les 5 minutes, on aurait dit que le temps c’était arreté, mes épaules n’en pouvaient plus de porter mes bras et mes cheveux ont commencé à se barrer grave en cacahouète (merci la transpiration). Au bout d’une heure, ma tête tournait et j’ai cru que j’allais m’évanouir, mais j’ai tenu jusqu’au bout et le fameux moment où elle a dit, allongez vous, fermez les yeux. Ce moment a duré 5 minutes, j’ai cru que c’était 5 secondes.

 

Après la séance et les namasté de rigueur, direction les vestiaires, mes copines m’avaient vendu les douches individuelles mais non. Douche commune avec tout le monde tout nu, personnellement je suis un peu pudique, alors ma transpiration et moi on a pris le métro, ça aura prouvé à l’homme que le yoga, c’est pas un sport de tapette !!

En bonus : quand tu oublis des affaires (comme moi), ils te les lavent et te le rendent la fois d’après, la prochaine fois, j’amène mes draps.

 

xoxo

 

Repost 0
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 20:20

 

et la vendeuse a pas voulu me l'échanger (c***asse.)

 

alors pour ceux qui n'ont pas suivi, pour ma rentrée j'ai investi, dans un beau sac, qui avait son prix. pour tout te dire, c'est un marc Jacobs qui m'a couté un oeil, 590 euros quand même. c'était le 23 aout. le 26 septembre, crac, un tout petit fil se détache, et c'est la sangle qui tient la boucle qui est désequilibrée.

 

bref vu le prix, je vais aux galeries lafayette avec ma garantie pour voir ce qu'ils peuvent faire. comme c'est samedi (oui tu sais, maintenant que je bosse la semaine, je me tape les magasins le même jours que tous les autres, la vie est injuste) y'a pas la chef de rayon. j'explique mon problème à la vendeuse, qui me dit qu'elle laisse un mot à sa chef, que surement qu'elle va me l'échanger, parce que ça fait a peine un mois.

 

je repars donc, pleine d'espoir. lundi, mon portable sonne, mais j'ai pas pu répondre, je rappelle sans écouter le message, je rappelle le numéro

"bonjour, je suis bien aux galeries lafayettes?

-  euh non, c'est un établissement scolaire

- *boulette* ouh pardon, je me suis trompée de numéro"

oui si j'avais écouté le message, j'aurai su que c'était le directeur qui appelait pour une pièce manquante dans mon dossier.

 

Bref, après j'appelle le bon numéro, la nana m'explique que ça fait plus d'un mois, qu'elle ne peut rien faire pour l'échange, qu'elle va l'envoyer à l'atelier (en Italie) pour que le fil soit recousu. du coup j'ai expliqué que pour le prix, c'est un peu scandaleux niveau qualité, et là c'est le pompon: "mais c'est parce que vous tirez pour ouvrir le sac." alors pour commencer je savais pas qu'une mini caméra placée dans le sac lui permettait de savoir comment j'ouvrais le sac et en plus, le fil en question n'a rien à voir avec ça, bref autant de mauvaise foi m'a mis hors de moi, du coup je me suis un peu laché disant que j'avais plus confiance en la marque, que c'était un scandale et blablabla, et que j'aimerai bien savoir quand j'allais récupérer mon sac parce qu'elle était déjà censée m'appeler et que c'était moi qui l'avait fait au final. bon là elle a rien eu à me dire hormis on vous appelera quand il reviendra en France. parce que oui, le meilleur dans tout ça, c'est que j'ai mon sac depuis un mois, que je ne le reverrais pas pendant 2 mois pour que peut être ce même fil se détache à nouveau, qu'on renvoit le sac pour deux mois etc...

 

bref trop venere, j'appelle l'homme pour lui raconter, du coup il a appelé aussi, mais pas de résultat non plus, je reverrai pas mon sac avant 2 mois bouhouhou*. tout ça pour dire que cette marque, c'est de la crotte (bien que les modèles soient souvent trop beau pour mon porte monnaie), que la vendeuse est pas du tout compatissante (ouais tout le monde peut se payer quotidiennement un sac a 600euros, pas de quoi en faire un drame), et que je suis trop vénère de plus avoir de cartable!!

Repost 0
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 10:37

Avec toutes les pubs carouf (j'essaye de pas citer trop de marque, je suis comme TF1), je ne pouvais pas y couper, les courses de rentrée avec ma maman, c’est sacré (oui oui, même à 23ans).

 

Depuis que je suis à la fac, les fournitures c’est moi , la tenue de rentrée c’est elle (oui oui vous lisez bien, je suis une enfant), mais cette année était la dernière (bouhouhou), alors pour marquer le coup, j’ai eu droit à un trop beauuuu cartable de prof

 

3_Le-cartable-minimaliste-Marc-by-Marc-Jacobs.jpg

Il est beau hein ?? je l’aime d’amouuuuuuuur

 

En vrai, c’est vraiment galère de trouver un joli cartable, et surtout c’est hors de prix, en tout cas hors des miens, mais d’après le raisonnement de mes proches, il faut voir sur le long terme (enfin pas pour l’homme qui trouve ça scandaleux et qui dit qu’à la halle aux chaussures, y’a les mêmes (honte à lui))

 

Et puis en toute franchise j’ai flashé dessus, il était bien planqué derrière un miroir et je l’ai vu de loin, j’ai couru vers lui (bon nan en vrai ça j’ai pas pu, y’avait trop d’asiatiques partout, impossible de circuler à plus de six pas par minutes) et j’ai essayé, il m’allait parfaitement bien (on ok c’est rare qu’un sac n’aille pas), bref on s’est tout de suite plu.

 

La vendeuse a bien dit que je pourrai mettre tous mes bouquins et mes cours dedans, mais en pensant que je rentrais encore du coté élève, niark niark niark, si elle savait (oui tu ne le sais peut être pas lecteur, mais j’ai la facheuse tendance a paraitre avoir 16 ans, surtout quand je me fais payer un cartable par ma mère (va savoir…)

 

Et pour aller avec, j’ai eu droit à une belle trousse de poupouf, parce que je n’oublie pas qui je suis.

 

trousse-vanessa-bruno.jpg

 

Cette trousse j’ai bavé devant pendant des mois, depuis que ma mère a dit « si t’as ton concours, je te l’offre ». alors le jour où on a fait peter le champ pour mon concours, je me suis dit « ahahah je vais avoir ma trousse je vais avoir ma trousse, je vais… » et ma mère de me répondre « ah oui c’était une trousse que tu voulais, j’ai oublié ». bref c’est réparé j’ai ma trousse je suis toute contente, maintenant j’ai hâte d’aller à l’école, mais avant faut faire le plein de stylos rouge !!

 

xoxo

Repost 0