Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clio est ma muse et m'amuse
  • Clio est ma muse et m'amuse
  • : un blog qui je l'espère, vous donnera le sourire après une dure journée de labeur: légereté et futilité en sont les maitres mots!!
  • Contact

Profil

  • cliomamuse
  • légereté et futilité resteront les mots qui qualifieront le mieux cet espace, pour se vider la tête après une bonne journée de travail!
  • légereté et futilité resteront les mots qui qualifieront le mieux cet espace, pour se vider la tête après une bonne journée de travail!

Rechercher

25 avril 2017 2 25 /04 /avril /2017 11:50

 

Les plus cultivés auront reconnu le petit clin d’œil à friends car comme Joey, mon fils « doesn’t share food ».

Jules a un vrai souci avec la nourriture : c’est un glouton d’après la pédiatre, je préfère utiliser le vrai mot pour le qualifier : morfale, pour l’adoucir un peu j’ai ajouté une petite sonorité mignonne, c’est donc jules le Morfalou.

Les grands psychologues vous dirons que c’est dû au traumatisme de la naissance et pour le coup je ne pourrais pas leur donner tord puisque Jules a crevé la dalle pendant 2 jours puisque sa mère n’avait pas de lait et qu’elle a mis un certain temps à se décider pour mettre en place le DAL (petite paille pour lui donner du lait artificiel). Depuis ce jour, Jules a du mal avec la notion de patience lorsqu’il s’agit des repas.

Je l’ai allaité exclusivement trois mois après cet épisode (donc aux mamans qui n’ont pas de lait mais qui veulent allaiter, accrochez vous, rien n’est perdu, la montée de lait peut arriver bien plus tard qu’annoncée, pour moi il aura fallu attendre 7 jours), ce qui m’a rendu très fière, vous devez vous en rendre compte puisque ça fait deux fois que je le dis ! Puis on a introduit le lait artificiel pour ses 4 mois et à 6 mois je l’ai sevré de mon lait (et ma poitrine n’a pas rétrécie, heureusement car elle n’avait pas grossie). J’ai voulu attendre 6 mois car c’était le moment de la diversification alimentaire et je ne voulais pas que Jules ai pendant quelques semaines uniquement le lait artificiel, je voulais qu’il ait des petites variations de goût (et il parait que le lait maternel le permet… je n’ai jamais goûté donc je ne saurais le confirmer).

Bref pour ce qui est de la diversification alimentaire, j’ai fait un peu n’importe quoi, comprendre j’ai fait à l’instinct. En fait pendant ma grossesse et un peu après j’ai regardé beaucoup de replay des maternelles (et j’y ai appris beaucoup de choses), un reportage m’avait beaucoup plu, il s’agissait de la DME (diversification menée par l’enfant). On voyait une petite fille sur sa chaise haute, en couche, avec une énorme serviette posée par terre et des aliments entiers posés sur sa tablette (des fruits et des légumes bien sur). Elle goutait à tout, faisait de la charpie, en mettait partout bref c’était dégoutant mais l’idée m’a beaucoup plu (je ne suis pas manique). Mais pas pour les légumes, j’avais envie de faire ça avec les fruits en fait. Pour moi c’était la continuité parfaite de notre préparation à l’accouchement : l’haptonomie qui a parmi ses buts de mener l’enfant vers son indépendance en lui démontrant notre confiance.

Etant donné que l’homme n’est pas trop regardant  sur les questions d’éducation (ben oui je suis prof je dois mieux savoir que lui), il a été d’accord pour lui donner des morceaux dès le début de la diversification. Et puis j’ai changé d’avis, j’ai d’abord voulu donner des légumes à Jules car j’ai lu que les enfants préféraient le sucré et que je voulais que Jules s’habitue aussi au salé, il a donc commencé par des purées à la cuillère. Après quelques semaines à manger salé au gouter (ce qui a traumatisé la pédiatre mais je voulais vraiment lui donner ses premières purées, c’est comme ça), on a tenté les fruits en morceaux. Jules jouait plus qu’il ne mangeait et ça lui déplaisait un peu, le gros faignant préférait largement qu’on lui donne la béquée, plus rapide et moins fatiguant pour le morfalou qu’il est.

Régulièrement on continuait les morceaux de fruits, à l’inquiétude générale bien sur. Quand je dis générale je pense aux familles et amis : les nullipares et les autres. Les premiers ne se lancent pas dans les conseils car ils ne connaissent pas et je ne les remercierai jamais assez. En revanche les autres… Ben ils savent toujours mieux que toi quoi, car des enfants ils en ont eu avant toi et tout ce qui est vieux est meilleur comme on le sait tous : le fait de ne pas se laver, d’utiliser toutes les ressources naturelles et de détester les juifs en sont la preuve (oui je m’égare). BREF je n’ai pas écouté car je suis un peu têtue et que je déteeeeeeste suivre les conseils (mais que j’adore en donner et qu’ils soient suivis), j’ai continué, et même devant eux ahahah (avec la complicité de l’homme qui est quand même au top soyons honnêtes).

Une fois il nous a fait une petite frayeur d’étouffement (pas l'homme, Jules) (heureusement on était seuls) mais il a juste recraché le trop gros morceau, donc j’ai testé pour vous, ça n’est pas dangereux a priori!

Ce qui fait qu’à un an Jules mange encore des biberons (un le matin, un le soir et hors de question qu’on saute cette étape car sinon c’est pleurs non stop pendant… je ne sais pas car on a toujours cédé au bout de 15 minutes, quand il hurle il hurle. Le midi c’est purée avec de gros morceaux maintenant, pain et  fruits (compote à la crèche car je crois qu’ils n’ont pas que ça  aire la DME et que ça serait très salissant pour 18 petits. Au goûté un laitage, des fruits et une cracotte car il aime trop ça et le soir purée puis bib. Pour le moment, on n’a pas eu de phase où il ne voulait pas manger et avoir un bébé qui mange tout et avec plaire c’est quand même très confortable.

Bref tout ça pour dire que finalement mon bébé est parfait. Ah non, c’était pas ça, c’était sur le fait qu’il ne partage pas la nourriture, parce qu’il n’est tellement pas difficile qu’il nous pique notre bouffe, genre le petit bout de biscuit au chocolat qui trainait, il est passé où ? Ben à en croire la trace au coin des lèvres, dans le bidou du morfalou ! En revanche quand on coup la cracotte en deux et qu’on lui file pas la deuxième parce qu’on l’a boulotté en douce, on l’entend hurler pendant… bon j’ai craqué au bout de 15minutes encore une fois et je lui ai donné un autre bout et j'ai boulotté en douce l'autre partie, pourvu qu'il ne m'ait pas vu!!.

Comme vous pouvez le constater, Jules n'a que trois doigts, comme Mickey!

comme vous pouvez le constater, mon  fils n'a que 3 doigts et un pouce opposable, comme mickey

ahah quelle blagueuse!!

ah bah non!

Partager cet article

Repost 0
Published by cliomamuse
commenter cet article

commentaires