Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clio est ma muse et m'amuse
  • Clio est ma muse et m'amuse
  • : un blog qui je l'espère, vous donnera le sourire après une dure journée de labeur: légereté et futilité en sont les maitres mots!!
  • Contact

Profil

  • cliomamuse
  • légereté et futilité resteront les mots qui qualifieront le mieux cet espace, pour se vider la tête après une bonne journée de travail!
  • légereté et futilité resteront les mots qui qualifieront le mieux cet espace, pour se vider la tête après une bonne journée de travail!

Rechercher

30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 19:12

Et oui c'est déjà la fin du stage, deux semaines ça passe vite, enfin pas tant que ça, j'avoue être plutôt soulagée. maintenant que j'ai eu de très bonnes appréciations, je vais pouvoir me défouler sur mon tuteur pour les deux semaines les plus moisies de ma vie...

 

Oui alors vu comme ça vous devez vous dire ah bah merde qu'est-ce qu'elle va pouvoir faire avec son master enseignement si elle ne veut plus enseigner? (ou alors vous vous dites que je fais chier à me plaindre tout le temps et je suis assez d'accord avec vous). bref que tout le monde se rassure, ce ne sont pas deux malheureuses semaines de stage qui m'ont fait perdre ma vocation, au contraire!!

 

j'explique:

l'année dernière j'ai fait un premier stage, ma tutrice était âgée donc moins motivée par le programme, les inspections et tout le reste mais elle aimait les élèves et son objectif c'était qu'ils s'épanouissent pleinement, notamment en organisant des voyages ou en les faisant participer à des concours comme celui de la résistance. sur le coup je me suis dit que pour des élèves de seconde et de première, c'était quand même important le programme (oui parce qu'elle avait à peine entamé le moyen âge en mars alors qu'ils vont jusqu'à la fin de la révolution donc ça craignait quand même) et puis les concours c'est bien beau, moi aussi j'en ai fait et j'ai kiffé, mais c'était en CM2 parce qu'il y avait pas d'enjeu genre le bac français à la fin de l'année. donc j'étais restée sceptique et je m'étais dit qu'il ne fallait pas abandonner le programme pour se concentrer uniquement sur l'aspect humain parce que ce n'est pas forcément rendre service aux élèves.

 

et puis cette année je me retrouve avec un jeune prof, un peu imbu de lui même mais ce qui doit cacher au fond (j'espere) un certain complexe d'infériorité. quand on a une stagiaire j'estime que la base c'est de demander où elle en est ( ou il hein, mais là je parle de moi) dans ses études, or là c'est moi qui le lui ait dit, ouais un peu pour me faire mousser parce qu'on n'est pas tant que ça a être admissible. Bref tout ce que j'ai récolté c'est qu'il se fasse lui même mousser (donc pas du tout l'effet escompté) genre "moi j'ai tenté une fois le concours interne et je l'ai eu, parce que je suis le meilleur" (bon j'ai rajouté la dernière partie de la phrase mais c'était un peu ça qu'il voulait dire je pense) bon sur le coup je me suis juste dit qu'il voulait montrer que c'est bien lui le prof et que je ne suis que stagiaire...

 

deuxième chose qu'on est censé faire avec son ou sa stagiaire, se mettre d'accord sur le déroulement du stage, le travail demandé etc... sachez que lorsqu'on est admissible, on a droit une rémunération pour ce stage si on effectue une semaine complète à la place du professeur, qui lui doit se rendre à une formation... mais lui il a décidé de ne pas y aller... bon certes c'est son choix, mais dans ce cas il doit rester dans l'établissement, c'est à dire en salle des professeurs. mais pas lui... non lui il a voulu assister à TOUS mes cours ("pour mieux t'évaluer tu comprends"), ajoutant son grain de sel parfois, comme ça, par surprise. autant dire que ce n'est pas simple d'avoir de la légitimité dans ces conditions. De plus il ne m'a pas annoncé ce qu'il fallait que je fasse exactement au niveau préparation et il me donnait des précisions la veille à minuit pour le lendemain 8h (j'ai pas osé lui dire que j'avais une vie, MOI, mais je l'ai pensé à chaque instant), le plus fort étant de me demander de préparer un cours sur les risques au Japon (que je n'ai pas étudié depuis mon année de terminale) pendant ma pause déjeuné, pour que finalement il ne me laisse pas la parole. Autant dire que pour moi qui suis bordélique et qui fini toujours tout au dernier moment ça aurait pu me convenir... mais en réalité je m'organise dans mon bordel et du coup cette méthode ne m'a pas du tout convenue! Bref pour tout vous dire je me suis sentie frustrée, et j'ai souvent peté un plomb le soir en demandant à l'homme d'aller lui casser la gueule (qui n'était pas contre).

 

enfin ,je pense que quand une stagiaire à l'air d'une élève, on peut se permettre de la présenter, histoire que les élèves se disent pas "c'est qui celle là, pourquoi elle fait cours, elle est pas prof" donc non je ne suis pas prof mais la prof d'espagnol a le même niveau que moi, elle a pas non plus son capes non mais oh!!! Bref une présentation aurait évité à un quatrième de me demander si j'étais au lycée et que je venais présenter mon établissement *grmblblbl* ou encore à un seconde de me demander s'il pouvait me tutoyer *grmmmmblblblblbl* ouais je grogne pas super, je suis enrouée.

 

craie.JPG

 

Donc après ces superbe trois grandes idées (ouais je suis encore dans les plans en trois parties), je dirais pour conclure que ce n'est pas le stage qui ne m'a pas convenu mais mon tuteur. finalement peut être qu'il faut être un peu dans la psychologie et pas uniquement dans le savoir et l'érudition (je savais hein, mais là ça m'est apparu plus concretement). et puis courir sans cesse après le programme ça doit etre fatiguant, surtout que je n'ai jamais été très endurante.

 

tout ça pour dire que je suis soulagée d'en avoir fini, parce que j'ai pas eu le temps, ni d'avancer mon mémoire, ni de réviser pour l'oral alors que je passe parmi les premiers (et oui j'ai reçu ma convocation, pression), donc après cette après midi passée à dormir (parce que 5h de sommeil par nuit à moi, ça me convient pas (à ma peau non plus d'ailleurs, j'ai pris 5ans: au moins je faisais plus vieille qu'eux à la fin, quoi que le directeur ne m'a pas dit bonjour le aujourd'hui jusqu'à ce que je le regarde intensément et qu'il réalise que je n'était pas une élève lambda)) je me remet à mes révisions, quelle vie trépidante!!

 

Xoxo

Repost 0
Published by Clio - dans un peu de moi
commenter cet article
23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 13:03

Et oui, j'ai troqué mon BB qui fait grave la tronche pour mon vieux téléphone bleu turquoise coulissant so teenager, le même que Blair avant son BB quoi!!

 

Bon certes la semaine commençait déjà en mode teenager avec mon retour au lycée.... Qui s'est déroulé.... moyennement bien...

J'étais dans un premier temps très optimiste: lycée près de chez moi, grand, avec un tuteur qui avait l'air d'être jeune est sympa... bon il est relativement jeune oui... et voila! Bon je ne vais pas en dire plus parce qu'il a un petit dossier à remplir pour mon évaluation et au cas ou... mieux vaut ne pas trop balancer..ahahah

 

ice-cream-cone-cake-bites-020.jpg

 

Bref pour résumer ma semaine:

- j'en ai appris plus sur l'union européenne que pendant 2 ans de prépa cafep (effrayant)

- je ne suis pas très calée sur le japon, ni sur les Etats Unis, ni sur la Vème république (et je vous parle pas de la 4ème)

- je ne suis pas du tout cultivée, et je n'aime pas qu'on me mette la pression du genre: vite vite vite cite moi un discours de la IVème république (sinon je me dirais que je me coltine la stagiaire la plus débile de la terre), pour votre info, la réponse est: celui de Pierre Mendes France en 1954, il y parle des colonies. en revanche je me souvenais que l'indépendance du maroc et de la Tunisie c'est 1956 (vous vous dites que c'est normal mais c'est une victoire de l'avoir su sans le réviser, je vous assure)

- on apprends pleins de bonnes base au lycée: hinterland, macrocéphalie, blablabla (qu'on oublie aussitôt après le bac)

- les professeurs sont de vraies langues de p*** (regarde la fille qui va s'asseoir là, tu vas voir elle a toujours des pantalons on dirait un pyjama ou encore "t'en pense quoi de la fille là bas? bah elle a beau être blonde et populaire (en gros, tu pourrais penser qu'elle est débile)... mais elle a de bonnes notes" comme si toutes les blondes mignonnes étaient débiles... ne pas avoir de préjugés donc...)

- un de mes voisins est en TS au lycée de BB

- les 4ème, c'est bruyant mais super calé en série US

- la catho récupère 50% de ses effectifs dans ce lycée

- je suis vieille (madame madame madame arghhhhhh)

- je suis une vieille aigrie (donne moi ton carnet, t'as pas fait ton travail)

- être prof c'est comme avoir des devoirs toute sa vie (pourriiiiiiiii)

 

Bon allé la semaine prochaine je vous fais un point plus complet, je m'en vais me reposer parce que j'ai oublié quelque chose:

- les profs se lèvent tôt... trop tôt

 

xoxo

Repost 0
Published by Clio - dans un peu de moi
commenter cet article
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 21:25

Une dernière fois avant de devoir devenir une adulte (une vraie, pas seulement sur ma carte d'identité)

 

Et oui ce soir c'est..... JEUDI! bingo (je savais que Camille avait trouvé) et le jeudi y'a...... FOOT!!! ouhou mais vous avez la pèche aujourd'hui (je m'entraine désolée)!! et donc du coup je fais quoi??? bah je fais mon enfant... après avoir appris sur NRJ12 que l'homme n'avait jamais connu l'amour (et oui même prénom, même age, bluffant) j'ai commencé par mettre cendrillon parce qu'une camarade m'a parlé de zouc zouc et compagnie donc ça m'a donné envie... finalement j'ai décroché rapidement et du coup j'ai mis le roi lion... et puis je me suis lassée au bout de 20 minutes... comme une enfant! alors j'ai mis les films de moi enfant et je suis nostalgique du temps qui passe... mauvaise idée donc!

 

et oui nostalgie quand tu nous tiens... nostalgie parce que je me suis rendu compte que ça y est, ça sent la fin, l'indépendance, tout ça... parce que aujourd'hui j'ai fait connaissance (via le téléphone, quelle belle invention) avec mon tuteur de stage (ça tombe bien le stage commence lundi, quelle organisation), qui m'a appelé "future collègue"... déjà rien que ça ça met la pression (arghhh?!? moi travailleeeeeeerrrr? c'est plus papa qui va tout payer??!??) et puis après tu demandes a tout hasard quelle classe il a. et là ça commence doucement: "alors j'ai des 4ème" oh du collège! j'ai jamais fait, cool (en plus c'est pas des 6ème, moi qui aime pas trop cet age là) "et puis une classe de seconde" ah ça j'ai déjà fait je connais, oserai-je dire que je maîtrise? bon non pas encore! "et trois terminale" glourps! WTF?!? combien?!? alors petite question qui tente de cacher le trouble mais euh... quelle section?!? "bah ES, et 2 S" NAAAAAAN

 

pourquoi tant de haine?!? ce lycée est une usine, y'a au moins 12 classes de seconde, donc de chaque niveau, donc au moins 3 classes de ES, 2 de L mais non, moi j'ai des S!!!! vous me direz, pourquoi tant de haine?? et bien parce que je suis chauvine! L comme mon prénom... je suis une L ce fut décider le jour de ma naissance par mes parents, alors comme toute bonne L j'aime les autres L... mais les S c'est un peu l'autre camp, ceux à qui ils faut expliquer que l'histoire ça sert pas à rien, que les S ne sont pas les meilleurs et que les maths ne régissent pas le monde (et qu'aussi c'est plus difficile de recaser Pythagore que Hérodote (ah non ça c'est pas vrai) (en vrai je crois que je fais un petit complexe parce que je n'aurai pas pu être à leur place (des ES non plus vous me direz, mais eux j'ai l'impression qu'ils ont moins de préjugés (bien sur je généralise, tous ne sont pas comme ça et surtout, je crois que c'est aussi la panique qui parle)))!! Bon allé j'ai une autre raison un peu plus sensée (ça commence à faire pas mal!)... l'année dernière j'ai eu la joie de suivre des 1ère S (qui seraient donc aujourd'hui en terminal, on est d'accord), dans cette classe ils étaient 33, des effectifs normaux (les ES étaient 38) et sur 33... 30 garçons... et je vous raconte pas l'ambiance...

 

alors déjà que lors de ce même stage on m'a dit que je faisais agé... (la première fois de ma vie)... pour une stagiaire de 3ème (gloups j'ai donc l'air d'avoir 15 ans, même en talons (mais une vieille de 15 ans, quand même), c'est à dire que les élèves vont me prendre pour leur pineco, alors gerer 30 garçon qui font parfois plus agé que soi même.. j'appréhende... bien que je fasse confiance à mon autorité naturelle!

 

bref tout ça pour dire que lundi 8h (aïe le réveil), je serai sur le pied de guerre, prete à affronter ces jeunes lycéens qui n'imaginent pas que moi j'ai 5 ans d'examen de plus qu'eux et que le bas n'est que leur commencement....mouahahahah je crois que j'ai hâte en fait!

 

xoxo

Repost 0
Published by Clio - dans un peu de moi
commenter cet article
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 16:57

Et tout le monde s'en fou! de toute façon la journée de la femme c'est du bidon, pour moi ça n'a rien changé, j'ai quand même passé une journée toute pourrie!

 

un petit retour en arrière s'impose pour vous expliquer. mercredi dernier (pas celui là, l'autre... il y a 10 jours quoi) j'ai reçu un mail me proposant de faire un exposé le jeudi 8mars (journée de la femme donc) pour m'entraîner à l'oral du capes. comme je suis très volontaire j'ai dit oui! en me disant qu'on allait m'envoyer le sujet dans la foulée, jeudi au plus tard et que j'aurai donc mes trois derniers jours de vacances pour travailler dessus... sauf que j'ai reçu mon sujet lundi... pour le jeudi donc... et comme j'ai la poisse jusqu'au bout, on a eu cours lundi toute la journée, mardi matin et mercredi toute la journée également (enfin l'après midi mais bon vu que le matin parfois je dors...) BREF! donc ça me laissait mardi après midi... mais mardi après midi l'homme ne travaillait pas et on a vite fait de rien foutre à deux!

bref j'ai quand même un peu commencé à réfléchir au sujet qui était "le fait religieux"(oui vous comprenez donc pourquoi j'ai préféré glander) en me disant qu'au pire je me lèverai plus tôt le lendemain (ahahah), bref l'homme ne travaillait pas non plus (il fou jamais rien celui là!!!!), j'ai donc préféré dormir, en me disant (oui oui parfois je fais moi aussi de la procrastination) qu'au pire, j'avais toujours le séminaire de recherche qui dure 2 heures, qui est ennuyeux à mourir mais qui est bien sur noté sur la présence (ils sont malins...) oh, dois-je préciser que le cour a lieu de 18 à 20h?? bah ouais, sinon ça serait pas drôle!!!!! Donc bon au pire j'avais toujours ces deux heures là pour faire autre chose...

Bref, arrivée au cours, je commence à m'y mettre sérieusement quand le prof prononce une phrase qui résonne encore dans ma tête "mettez vous en groupe" (OMG je ne connais personne) "et à la fin vous présenterez une séquence" ... (...) et là tu te dis que c'est pas possible, depuis le début de l'année vous ne faites RIEN dans ce cours mais aujourd'hui, aujourd'hui il faut se mettre en groupe et en plus il faut travailler parce qu'à la fin, il y a une présentation à l'oral...

 

2cakepops.jpg

 

Donc finalement, j'ai eu une soirée pour le préparer... donc jeudi matin (8 mars, journée de la femme) je sors de chez moi en me répétant dans la tête "ce n'est qu'un entraînement" qui se transforme rapidement en "si tu n'y arrives pas tu rateras aussi ton oral, si tu rates ton oral tu te retapes 3 mois de révision intense cet été, mais ça suffira pas, donc tu rateras aussi le prochain écrit, donc tu vas perdre un an de plus, donc tu vas rater ta vie" (oui j'ai parfois un peu de mal à relativiser)

 

enfin finalement a 14h: exposé, puis vient le temps des questions. j'explique pour ceux qui ne savent pas: c'est 30 minutes d'exposé et 30 minutes de questions mais comme ce n'est qu'un entraînement on peut imaginer qu'on aura 15 minutes, pour qu'on puisse faire une reprise... sauf que non, jai eu droit à environ 45 minutes de questions, j'avais l'impression que le temps c'était arrêté, ou que la prof prenait un malin plaisir à me torturer bref plus ça avançait et plus je disais n'importe quoi (mais tout pour vite retourner à ma place et arrêter ce harcèlement). pour finalement m'entendre dire à la fin que c'était bien! tout ça pour ça!!! alors finalement peut être que je raterai pas ma vie, qui sait?

 

et peut être que la journée de la femme c'était aussi ma journée? (quoi que, j'ai pas gagné de sous sur l'astro que j'ai gratté!)

 

Xoxo

Repost 0
Published by Clio - dans un peu de moi
commenter cet article
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 19:06

Ce qui signifie qu'elle a exactement 80 ans de plus que moi (à quelques mois près!)

Comme le veut la tradition, on a donc été mangé au restau chinois (parce que c'est ce qu'elle préfère manger, étrange hein à cet age...) avec toute la famillou (oui on parle le faux patois chez nous) (sauf l'homme, mais on n'est pas marié)

Donc on a mangé , surtout elle, parce que malgré l'âge, elle a pas perdu l'appétit, les vieux (oui avant j'aurais dit les adultes mais maintenant je suis une adulte aussi donc ça marche plus) donc les vieux ont bien bu, surtout elle encore une fois, comme quoi le vin c'est plutôt bon pour la santé (la suse aussi d'ailleurs, bah ouais quelle personne âgée n'a pas un placard secret pour planquer tout ce qui est proscrit? chocolat, alcool, voir cigarette)

Puis à la sortie du restaurant la serveuse chinoise lui a souhaité longévité... comme si c'était necessaire!

 

c'était aussi l'occasion pour moi de voir mes parents après l'annonce de mes résultats, ils étaient tellement fiers de leur bébé qu'ils lui ont offert un dvd Disney, pour préparer le concours y'a rien de mieux que Bambi, ça permet d'apprendre les animaux de la foret et que la chasse c'est le mal! C'est vrai que je n'ai pas perdu mon âme d'enfant, d'ailleurs c'est quelque chose auquel je tiens beaucoup, je n'aime pas trop vieillir.

 

D'ailleurs en rentrant tout à l'heure, j'ai peint un pot de fleur en bleu turquoise et puis un autre parce qu'il me restait de la peinture et pour pas faire tout bleu j'ai fait des rayures rose fushia et vert anis en plus... Parce que même dans ma déco j'aime bien être une enfant, peindre des meubles, tricoter des tapis comme quand on faisait des ateliers quand j'étais enfant. je déteste quand j'ai envie de faire une activité manuelle et que l'homme me dit qu'on a pas le temps, qu'il reporte au lendemain (parce que l'homme est atteint, comme ma soeur d'ailleurs, de Procrastination (devoirs pour demain: chercher ce que ce mot signifie)), comme le faisait ma mère quand j'étais petite alors que justement maintenant je suis une grande et je n'aime plus attendre pour faire des choses qui me font plaisir. d'ailleurs maintenant quand j'ai une envie il faut que je l'assouvisse immédiatement sinon je suis frustrée (achat d'un bouquin par exemple, je précise pour que personne ne se méprenne).

 

crayons_couleur.jpgles crayons de couleurs et les feutres c'était mon gros délire quand j'étais petite, et j'ai la chance de pouvoir encore en utiliser en géographie, si c'est pas de la vocation ça!!

 

Bref tout ça pour dire que j'ai encore pour certaines choses mon âme d'enfant, et que mon arrière Grand mère de 103 ans aussi (ouais j'essaye d'être raccord avec mon titre un peu), elle elle aime bien manger du chocolat en cachette, raconter des histoires à dormir debout que personne ne croit plus et puis quand elle a un cadeau elle veut l'utiliser tout de suite, même si c'est pas très poli de lire son bouquin alors que tout le monde est avec elle! en fait j'admire mon arrière grand mère pour ça mais aussi parce que c'est pas le cliché des personnes âgées, elle est pas aigrie, elle reste polie (sauf quand elle lit son bouquin devant tout le monde) en disant régulièrement merci et s'il te plaît, elle fait souvent des compliments, elle ne sent pas la naphtaline et moi j'aimerais bien, si un jour je deviens vieille, être une vieille comme elle!

 

sur ce petit article très touchant, je m'en vais travailler (oui oui)

XoXo

 

Repost 0
Published by Clio - dans un peu de moi
commenter cet article
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 19:07

Et oui ne cherchez plus l’homme idéal, je l’ai déjà (avec l’option fifa pour être tranquille de temps en temps) !


Aujourd’hui je voulais faire un petit point sur le concours que je passe cette année, le CAFEP/CAPES (c’est pour être prof dans le privé pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec les sigles). Depuis le début de notre master 1, moi et mes 5 camarades nous battons pour avoir des cours, la structure que nous avons intégrée nous promettant monts et merveilles pour finalement… recevoir beaucoup de vent en pleine figure.

 

 

 

Pourtant c’est LA structure pour être professeur dans le privé catholique sous contrat, il existe la même un peu partout en France : Lille, Caen, blablabla. On se dit toujours Paris c’est le mieux niveau étude, et bien figurez vous que pas dans ce cas précis, en master 1 mon master sensé être professionnalisant depuis la réforme de la formation des enseignants du premier et du second degré, s’est avéré être un master de recherche comme un autre, qui ne traitait pas des questions spécifique au Capes (oui parce qu’il y a un programme précis, 6 « matières » d’histoire géographie) ni de la question de la professionnalisation (ou très peu) donc on peut se demander, quel est le but de cette réforme ? Alors j’ai réfléchis (comme quoi ça arrive) à la question et je répondrais dans le plan qu’on préconise au Capes : 3x3 (bon les sous parties on oublie en fait, faut pas déconner, il est tard)

 

I-                    Des raisons budgétaires

II-                   Des raisons de motivations

III-                  Des raisons d’ordre

 

Alors comme il fallait payer les étudiants de l’IUFM, on les supprime comme ça ils coutent plus rien et payent parfois leur scolarité (comme moi, la pigeonne). On rajoute 2 ans d’étude (donc master exigé pour obtenir le concours) comme ça on brasse les gens qui voulaient être prof juste pour être tranquille. Le III est un peu différent, et dans cette partie si j’avais eu à faire une dissertation j’aurais dit que c’était pour mettre un peu plus le bazar dans l’éducation nationale. Avant le calendrier du concours était simple : écrit en mars, tu savais si tu l’avais fin avril et tu préparais les oraux pour juin. Maintenant (la formule à laquelle j’ai eu droit), tu passes les écrits en novembre de ton M2, donc 1 ans pour préparer tes questions jusque là ca va), résultat en février (normal oui, 3 mois pour corriger, si on leur servait ça au lycée je me demande quelle serait la réaction des élèves) donc trois mois où l’étudiant ne sachant pas à quel sauce il va être mangé mais qui n’a pas excessivement confiance en soi (comme moi) ne fait rien, il stagne dans l’attente, il stresse et en perd le sommeil une semaine avant (sachant que j’ai aussi fait des cauchemars la semaine suivant les écrits où je le repassait mais les connaissances s’estompant, plus les jours passaient et plus je ratait, super pour la confiance donc !) et puis une fois les résultats tombés, il se retrouve avec un mémoire à rédiger (oui, de 50 pages seulement, mais faut les pondre), le C2I2e à valider (j’ai pas trop compris la consigne donc pour ça je suis relativement dans la merde, mais le point positif c’est qu’il faut faire un blog donc je suis rodée, seulement faut que ça soit sérieux et d’un coup je le suis plus du tout) et bien sur réviser les 6 questions disciplinaires pour l’oral mais aussi l’épistémologie dans les deux matières (histoire de la discipline en gros) et l’historiographie (les évolutions de la recherche concernant des événements, par exemple l’évolution de la vision du colonialisme en 50 ans) et comme ça ne suffit pas, on a une matière « professionnalisant » alors là tout de suite ça m’enchante sauf que toutes les matières ont ça ; sauf les profs d’histoire géographie !!!!!! (comme par hasard) qui eux ont une épreuve d’éducation civique… mais on a PAS de cours d’éducation civique, cherchez l’erreur !!

 

Bref voilà un petit résumé de deux ans de master, je ne crache pas sur le principe d’avoir à faire un master, c’est vrai qu’à 21 ans on manque certainement d’aisance devant 38 élèves de terminale qui ont presque notre âge (sachant que lors de mon stage de M1, on a cru que je faisais mon stage de 3ème, peut être que pour moi c’est pas plus mal) d’ailleurs sur le principe de nous apprendre comment gérer une classe je suis plutôt pour, sauf que ce n’est pas du tout ce qu’on fait !

 

Et après cette longue expression de mon mécontentement vous vous dites « mais pourquoi elle a mis ce titre aguicheur alors qu’elle nous raconte des trucs dont on se fiche éperdument ? » et bien parce que l’Homme n’offre pas des fleurs pour rien, l’homme offre des fleurs pour des grandes occasions, quand on est admissible au Capes par exemple… (comme moi pour ceux qui n’ont pas compris ! IHHHHHHHHHH)

 

Je suis ravie (et encore plus malade à force de crier). J’ai une pensée pour ceux qui ne l’ont pas eu alors qu’ils ont travaillé autant voir plus que moi, parce que le concours, c’est aussi et surtout une question de chance !

Xoxo !

Repost 0
Published by Clio - dans un peu de moi
commenter cet article
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 16:26

Et oui vous en rêviez et je l’ai fait, j’ai créé un nouveau blog ! j’ai du abandonner mon ancien nom de domaine, non sans nostalgie mais une nouvelle ère s’offre à moi : la maturité et le sérieux !
Ah ah ah non en vrai j’aurai bien gardé lukile-uke, mon bon vieux pseudo mais over-blog a dit que c’était impossible donc j’ai du me résoudre à évoluer ! Mais pas de panique moi je reste la même, avec presque deux ans de plus, certes…
Alors pour résumer ces deux ans de vie privée… J’ai poursuivi mes études en histoire pour réaliser mon projet professionnel (oui j’ai écrit trop de lettres de motivation aussi…) devenir prof en gros ! Sinon j’habite toujours au même endroit mais mon appartement immaculé a dû accueillir deux nouveaux habitants et ça… ça prend de la place ! Et oui, fini la vie débridée d’une célibataire à Paris, aujourd’hui je suis casée avec le mâle, l’homme. Mais l’homme n’est pas venu seul car l’homme a un grand cœur, outre sa playstation, il a aussi amené une petite chose qui parait fragile comme ça… mais qui en réalité est un vrai petit démon. Cette chose, vous l’aurez compris pour ceux qui me connaissent, pour les autres je vous le montre…

 

IMG 0853


Et oui c’est un chat…. Et en plus il est noir (qui ne sait pas que c’était mon rêve un chat noir ?).
Enfin bref la vie avec l’homme et le chat et bien… ça change la vie. D’abord il faut se séparer de certaines de ses affaires parce que deux télés, deux tables et deux canapés, ça fait beaucoup… en plus il faut faire de la place dans les placards, ce qui pour moi relève du défi, sachant que l’homme a aussi beaucoup d’affaires contrairement aux idées reçues ! et surtout l’homme a une facheuse tendance à accumuler des choses, des choses qu’on ne peut pas mettre dans l’appartement car j’aime la décoration minimaliste… donc ces choses sont aujourd’hui dans la cave, le vrai espace de l’homme !
Outre l’homme, il y a le chat, et pour ne pas abimer le beau canapé en cuir de l’homme, il a fallu investir dans un grattoir, mais comme je suis faible, je ne peux pas résister aux arguments de l’homme comme quoi avec celui là il jouera bien mieux et puis c’est un investissement rentable et tout et tout…. Et au lieu d’un grattoir on a un bel arbre à chat… enfin on… IL ! Parce que le chat, il partage pas !!
Bref c’est un très bref résumé de ce qui a pu se passer mais vous aurez l’occasion de tout rattraper à la lecture de mes prochains articles…
Xoxo.

Repost 0
Published by Clio - dans un peu de moi
commenter cet article