Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clio est ma muse et m'amuse
  • Clio est ma muse et m'amuse
  • : un blog qui je l'espère, vous donnera le sourire après une dure journée de labeur: légereté et futilité en sont les maitres mots!!
  • Contact

Profil

  • cliomamuse
  • légereté et futilité resteront les mots qui qualifieront le mieux cet espace, pour se vider la tête après une bonne journée de travail!
  • légereté et futilité resteront les mots qui qualifieront le mieux cet espace, pour se vider la tête après une bonne journée de travail!

Rechercher

30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 22:11

On a tous vécu ça un jour, qu'on  soit élève, prof ou parent,  il y a un moment où on passe par là, les réunions parent-professeurs. celles que les enfants redoutent plus que tout, que les parents attendent avec impatience et auxquelles les profs espèrent échapper.

 

J'ai connu ça côté élève mais globalement j'étais un élève sage, pas excellente mais pas en grande difficulté, je ne me suis jamais faite descendre. j'aimais y assister, ça me permettait d'entendre directement ce qu'on avait à dire de moi.

Aujourd'hui encore en tant que prof je trouve que c'est important que les élèves viennent parce que se sont les premiers concernés par leur scolarité et puis ça évite que les parents mentent en rentrant, mais dans mon établissement ça ne se fait pas, donc on est en tête à tête.

 

Et on en a des surprises du coup je vous ai fait différents types  de parents que l'on peut rencontrer:

 

- Les dépassés: leur ado fait sa crise et les parents sont à bout, ils ne savent plus quoi faire, a la maison il ne veut pas mettre la table et chante du rap toute la journée, est-ce que j'ai un conseil pour eux? euh non je n'ai pas d'ado à charge. réponse "vous verrez quand vous aurez  des enfants" c'est pas eux qui me donnent envie!

 

- Les mamans poules: non mais mon fils travaille beaucoup, il faut l'encourager ,je trouve l'équipe pédagogique très dure. oui enfin encourager un élève qui se contente de 4 de moyenne et qui rigole pendant tout le cours avec ses copains, je veux bien l'encourager mais faut pas pousser.

 

- Ceux qui débarquent: et il a eu combien au dernier contrôle? Ah oui 7/20! mai c'était quand? Ah il y a trois semaines?!? d'accord mais du coup le brevet c'est quand? "mais à la fin de l'année chère madame!". généralement c'est ceux qui ont oublié de s'inscrire à la réunion et qu'il faut caser entre deux autres rendez vous.

 

- Ceux qui ont besoin d'une séance chez le psy (ou qui en ont trop  vu): non mais vous comprenez mon fils est très introverti, il garde ses sentiments il faut qu'il parle, à la maison il n'ose pas répondre à son père qui est très autoritaire et son grand frère l'empêche de s'épanouir.... et blablabla ceux là te font perdre 15 minutes de plus et au final tu n'a pas  parlé de l'élève en classe, en fait tu n'as pas pu en placer une!

 

- Ceux qui sont sur des qualités de leurs enfants: non mais il est très littéraire (oui, en 5ème sa voie est toute tracée, il fera L puis science po, par contre il devra pas trop mettre son grain de sel et surtout ne pas décevoir les rêves de ses parents, bel avenir), il a beaucoup d'imagination (ça tombe mal, on ne leur demande pas ça en histoire), mais vous n'avez pas la bonne technique, d'où  ses notes. oui effectivement vu que sa moyenne est de 6, je pense qu'il y a un souci, mais qu'il ne vient pas  que de moi. pour le bac il vise une S, je pense que c'est bien pour lui! euh mais il est en quatrième et il a 6!!!!

 

- ceux qui viennent se faire mousser. Leur fils a 18 de moyenne, il se comporte parfaitement en classe et on a rien à dire sur lui. Mais ils viennent entendre  les compliments, je comprends mais je perds un peu mon temps.

 

- Ceux qui sont très pressés: ils ont rendez vous a 19h30 mais dès 17h ils sont devant ta porte et te fixent avec insistance, tu appelles les autres parents et dès qu'un ne se présente pas il essaye de gruger son tour. Dans le même genre vous avez ceux qui ne supportent pas que vous ayez 5 minutes de retard, qui devraient passer à l'heure prévue et les autres bah tant pis ils passeront après... sympa la solidarité.

 

- Ceux qui ont d'autres enfants que tu as en classe et qui parlent d'eux plutôt que de celui pour qui ils sont venus, et qui les compare sans cesse (je déteste ça car je suis la deuxième et ma soeur était brillante, pas moi, j'ai pas tellement apprécié entendre à tout bout de champs que j'étais pas au niveau...)

 

-Ceux qui détiennent la vérité: non mais les méthodes pédagogiques en France sont catastrophiques, vous devez appliquer cette méthode et faire vos cours comme ça, en France on est dans l'humiliation permanente et blablabla. En plus je comprends pas pourquoi vous leur faite faire le Japon en quatrième. mais parce que c'est le programme madame...

 

- Ceux qui sont hors sujet: ils balancent sur tes collègues ("vous comprenez, il ne se fait pas respecter, mon fils ne comprends pas ses cours, elle s'acharne sur mon pauvre petit bébé), se plaignent de la cantine et critique l'organisation de l'établissement, mais tes cours à toi sont très bien.

 

Voilà, 10 exemple, si vous avez des enfants, essayez de ne pas tomber dans ces travers, sinon ça va balancer sur vous en salle des profs.

Mais comme je suis bonne joueuse, je vais vous faire la typologie des profs en réunion parent/prof

 

- La prof qui a 5 minutes par personne, pas plus, si tu as le malheur de poser tes fesses 30 secondes de plus, elle se lève pour te chasser (si tu veux la faire chier, reste assis pendant qu'elle est debout!)

 

 

- Celui qui a oublié de prendre une pastille à la menthe avant et qui a une haleine fétide (ça a arrive à tout le monde soyez honnête.)  là bizarrement les parents ne s'attardent pas.

 

- Celui qui passe sa réunion seul car personne ne voulait le voir... lui généralement il corrige ses copies et les parents vont le voir pour s'occuper entre deux autres rendez vous.

 

- Celle qui  sourit mais qui réponds toujours à côté de la plaque parce qu'elle n'écoute pas ce que tu dis en réalité (celle là c'est moi!)

 

- Celui qui te raconte sa vie et qui balance sur les autres élèves (potins que la mère va garder précieusement en mémoire)

 

- Celui qui se goure d'enfant et qui te parle pendant 5 minutes du voisin de ton fils pour se rendre compte que c'est bizarre, votre enfants a 16 de moyenne et le prof est en train de dire qu'il faut se mettre au travail (vous vous avez eu une belle frayeur)

 

- Celle qui se balade partout mais qui n'est jamais dans sa salle donc que tu n'arrives  pas à voir

 

- Celui qui a 40 minutes de retard mais lui il a pas d'enfants à qui faire à bouffer donc il s'en fou!

 

-Celui qui  a ton enfant dans le pif (ça arrive) et qui te dis que du négatif alors que ton enfants a 16 de moyenne

 

- celle qui n'est pas venue  au dernier moment parce que les réunions parent/prof ça fait quand même super chier!!

Repost 0
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 20:21

Si je m'appelais Leonardo DiCaprio ou Angelina Jolie ça serait une info de ouf mais non je fais partie de ces petites gens qui prennent le bus et le métro au quotidien et j'arnaque mes lecteurs avec des titres racoleurs.

 

J'ai pris le métro 5 ans pour aller à la fac et ça ne me dérangeait pas, mais maintenant que je prends aussi le bus et ben je préfère. Alors oui c'est un peu plus aléatoire comme système, il peut arriver à l'heure (ou pas) et  aller vite avec les voies réservées (ou pas).

 

r312_ratp5820.jpg

au cas ou vous ne sauriez pas à quoi ressemble les bus d'aujourd'hui...

 

Plusieurs choses font le charme du bus:  

 

Déjà tu vois le chauffeur, ça donne un côté humain au transport, bien que parfois le chauffeur du métro fait des annonces gentilles et marrantes style "vous êtes arrivés à destination, il fait 5 degrés dehors donc couvrez vous et passez une bonne journée" .

Mais tous les chauffeurs ne se valent pas. Tu as ceux qui passent leur temps au téléphone, qui te snobent quand tu dis bonjour, ceux qui de façon très sympa  (ou pas) te dise de valider ton titre de transport. Ceux qui te reluquent de la tête au pied (pour ne pas dire qui te matent), ceux qui te reconnaissent parce que c'est toi la gourdasse qui avait trébuché il y a 3 semaines *ahahah oui c'était très drole! connard*  et ceux qui sont polis ton simplement et ceux là me mettent de bonne humeur, ce qui peut  influencer la vie de gens (mes élèves) car si je suis de bonne humeur, je suis sympa et je passe plus facilement sur leurs bêtises, moins d'interros, moins de mauvaises notes, moins de drames familiaux et moins d'échec scolaire! c'est tout bénef, je propose que dorénavant, tous soient sympa (mais sans mater mes seins se serait mieux!)

 

Ensuite l'avantage c'est que tu vois le paysage. Bon à 7h il fait nuit CERTES! mais le soir (avant 17h en ce moment) et surtout l'été c'est quand même plus agréable que les tunnels du metro. l'inconvénient c'est d'attendre dehors, surtout quand il fait froid, et puis l'arrêt est aléatoire et j'aime bien quand tout est prévu. Rien de plus agaçant que d'anticiper, te mettre où tu espères qu'il va s'arreter pour pouvoir être la  première assise entrée et qu'au final il s'arrète 5 mètres plus loin. dans ce cas tu tentes l'entrée par la porte arrière et le chauffeur, le fameux qui veut que tu valides ton titre de transport crie: "TOUS CEUX QUI SONT ENTRES PAR LA PORTE DE DERRIERE DESCENDENT ET REMONTENT PAR DEVANT" (pas de sous entendu dans cette phrase), et du coup là ta place assise.... bah tu t'assois dessus!

Dans le même genre, y'a celui qui s'arrête super loin du trottoir, ce qui fait que ton enjambée habituelle est un peu modifiée et que tu trébuches pour certaines gourdes, ou bien que tu t'étales par terre. parfois le chauffeur sera sympa et te taquinera, parfois en revanche il fermera les portes et partira comme un malpropre, comme le jour où  une vieille (enfin non pardon, une personne âgée), est tombée la tête la première car le bus s'est arreté au milieu de la  route que le chauffeur est vite parti et que tout le monde s'est regardé (une fraction de seconde seulement, on n'est pas des monstres) genre "pourvu qu'elle se relève ou au moins qu'elle bouge" (je vous rassure, elle allait bien, j'ai pas demandé de nouvelles depuis mais sur le coup c'était bon).

 

Pour revenir à ma principale préoccupation quand je prends le bus à savoir "va-t-il y avoir des places assises?" sachez que c'est quelque chose de très important pour moi. la place je m'en fiche, tant que j'y suis, déjà pour profiter du paysage, éventuellement pour relire mes cours, et surtout pour ne pas être debout, enfin galérer à rester debout, j'ai l'impression que les chauffeurs suivent une formation pour faire le plus de secousse possible et faire tomber le plus de personnes d'un coup. ça marche bien quand il y a peu de monde, mais dès que le bus est blindé, on est tellement serrés (au fond de cette boite entre l'huile et les aromates (en gros la transpirations et son odeur) qu'on se soutient les uns des autres (c'est beau la France).

 

Et personnellement lorsqu'il y a du monde je n'ai qu'une angoisse: ne pas pouvoir atteindre  ma sortie à mon arrêt. au début je m'y prenais un arrêt avant pour me poster devant la porte (tu sais la casse couille qui reste devant la porte mais qui ne sort pas parce qu'elle a peur de ne pas remonter et qui saoule tout le monde, c'était moi). depuis j'ai pris de l'assurance et je pousse  tout le monde comme une sauvage, je donne des coups de sac et marche sur les pieds en faisant des grands sourire car je suis une faux culs :D

 

Donc j'ai l'air de raler comme ça mais avec ma peur panique de conduire, heureusement qu'il y a les bus (malgré leurs retards) et leurs chauffeurs, parce que même si parfois ils sont de mauvaise humeur, faut pas oublier qu'il voit beaucoup de cons tout au long de la journée.

Repost 0
Published by cliomamuse - dans un peu de société
commenter cet article
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 21:42

 

Donc pour commencer, bonne et heureuse année à toutes et à tous.

 

Il faut savoir que je vieillis mal, comme vous le savez je déteste mon anniversaire et voir le temps qui passe me déprime, je crois que je n'ai pas choisi le bon métier pour m'épargner des minis déprimes. déjà parce que mes élèves sont toujours aussi jeunes et moi je  vieillis (et oui les 4ème ont toujours 13-14 ans sauf Brian qui a déjà redoublé 3 fois mais c'est une autre histoire), cette année j'ai en 4ème les jeunes de l'an 2000, pour moi l'an 2000 c'était hier!

Quand on parle aux troisièmes du 11 septembre c'est comme la chute du mur de Berlin pour moi: ils étaient nés mais c'est très lointain, moi en revanche, je me souviens très bien de ce que je faisais au moment des attaques, comme si c'était hier encore une fois. BREF.

 

Donc 2014 met fin à cette année 2013 qui  a été très importante pour moi: l'année de  la validation, la vraie  et donc  la sécurité de l'emploi pour jusqu'à la fin des temps, ou presque, cependant 2014 s'annonce riche également, du moins je l'espère.

 

Pour ceux que ma vie n'intéresse pas (déjà on se demande ce que vous faites ici depuis tout ce temps)  c'est le moment de nous quitter car on va parler projets:

Je vous passe mes résolutions habituelles: faire plus de sport, perdre quelques kilos, arrêter de ronger mes ongles, arrêter d'acheter des vêtements de façon compulsive, prévoir les vacances en avance, arrêter de dire de gros  mots  et blablabla et on passe direct aux choses sérieuses.

 

Comme vous le savez je suis prof (oui je me répète mais même après 1 an et demi, j'ai du mal à réaliser) en région parisienne. j'ai grandi en région parisienne, y ait fait mes études, eu mon premier emploi. Mais depuis un certains temps maintenant, j'ai envie de quitter cette métropole mondiale pour la province.

 

la province, ce mot effrayant pour les parisiens, là ou on passe volontiers une semaine de vacances (mais pas plus), parce que les provinciaux ne sont que des peknos qu'on voit dans confessions intimes.  Sachez que cette vision cliché n'est pas la mienne. Pour moi la province c'est avant tout l'espace, l'air pur (bon pas partout je vous l'accorde), la détente et la vie moins chère (je suis pas radine, j'ai juste des priorités, genre les fringues avant la bouffe)!!!! 

 

Je  ne vise pas n'importe quelle province, je pense que passer de Paris à la Creuse serait un choc trop rude et partir pour se retrouver dans la banlieue de Dunkerque... bah autant rester quoi (sans vouloir offenser ceux qui y vivent, heureusement on n'a pas tous les mêmes goût, sinon on serait tous au bord de la mer).

 

Et justement, si vous ny êtes pas, ça fera plus de plage pour moi! et oui, depuis que je suis enfant je n'ai qu'un rêve:  l'océan. c'est l'effet de la petite sirène sur moi, être près de la mer/ de l'océan c'est juste super important, même si mes cheveux n'apprécient pas (quelle conne cette Ariel de vouloir vivre sur terre). Coup de chance pour moi, l'Homme a très envie de changer d'air aussi et ça fait maintenant 2 ans qu'il m'attend.

Alors en 2014, on déménage! enfin... peut être!

 

feux-dart.jpg

même les feux d'artifice c'est plus beau au bord de la mer!

 

Parce que comme tu le sais fidèle lecteur, je suis prof (si tu n'as pas compris, je ne voudrais pas être désagréable mais tu es un crétin) et quand tu es prof... tu ne bouges pas comme tu le souhaites aux quatre coins de la France, tu dois mériter les bonnes conditions de vie (deux mois sur la plage notamment) et donc pour pouvoir partir tu dois: être marié à quelqu'un qui travaille déjà sur place, premièrement je ne suis pas mariée, sinon tu le saurais étant donnée ma fâcheuse tendance à rabâcher les mêmes informations à mon sujet, deuxièmement, l'homme ne travaille pas dans les Pyrénées Atlantique. Si tu n'es pas mariée ou pacsée et si tu n'as pas d'enfant, en gros tu n'es pas prioritaire, sauf si tu a un échelon élevé, donc si tu as une bonne partie de ta carrière derrière toi.  Et mes 2 pauvres années d'ancienneté ne font pas le poids!

 

Du coup l'année 2014 commence dans la paperasse, les courriels (mes interlocuteurs n'aiment pas le mot mail, alors je m'adapte pour ne pas les froisser, peut-être que mon dossier se retrouvera en haut de la pile, qui sait) et au téléphone. Enfin au téléphone... à parler à des répondeurs car quand on dit que les profs ne foutent rien, je suis parfois un peu d'accord.... mais on oublie souvent ceux qui bossent  au rectorat!!!! sans vouloir critiquer parce que chaque travail a ses inconvénients, c'est extrêmement agaçant d'avoir des soucis de compréhension ( bon ok je suis parfois débiles et je ne comprends pas grand chose à ce p****  de dossier de mutation) et de ne se faire aider par personne. En plus, quand au bout de ton 30ème appel quelqu'un décroche  et que tu es un peu agressive parce que ça fait 1h que tu tapes inlassablement le même numéro, la personne au bout du fil se permet de t'envoyer chier comme il se doit, et tu dois fermer ta gueule parce que sans elle, bah ton information tu peux te la mettre ou tu veux (et je ne veux pas le savoir) mais tu ne l'auras pas!

 

Donc en plus faut être sympa, mais pas trop bête parce que sinon tu les énerves encore plus. Sauf que moi j'ai deux souci face à cela: j'ai du mal à être sympa après avoir perdu 2h et j'ai encore plus de mal à comprendre le jargon administratif... oups.

 

Du coup j'ai passé ma journée à parler de trucs que je ne comprenais pas, j'ai eu des informations utiles, d'autres que je n'avais pas demandé, il y en a que je n'ai pas eu et après quelque heures de prise de tête: je ne me  souvenais même plus de mes questions de départ. je ne sais même pas  si j'y ai répondu et tout ça est encore plus fouillis dans ma tête!

 

Bref 2014 s'annonce prise de tête!!!

Repost 0
Published by cliomamuse - dans un peu de moi
commenter cet article
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 21:01

Oui c'est très cliché, la prof d'histoire géo qui passe la journée le nez dans ses bouquins et qui regarde comme seul programme tv les emissions culturelles. en réalité sachez que je ne regarde que des trucs débiles à la télévision, exceptée cette émission.

 

Frederic-II-de-prusse.jpg

 en fait si je vous parle de ça ce soir, ce n'est pas pour vous faire un résumé du règne de Frederic II de Prusse, Steph (ouais on est potes entre historiens (ouais enfin on se comprend, disont en tant que gens qui aiment l'histoire alors) le fait bien mieux que moi.Si j'ai choisi ce titre, c'est parce que je trouve que la vie est bien faite parfois (souvent), c'est à dire que pendant mes vacances, j'ai corrigé des copies, et parmi mes questions il y avait: citez un despote éclairé. l'exemple vu en classe c'était Frederic II de Prusse et ce soir dans secret d'histoire: FREDERIC II de Prusse! Dingue les hasards de la vie parfois!

Donc j'ai dit à mes élèves de ne pas rater le cours de rattrapage et de regarder l'émission.

 

il ne m'ont pas répondu que cela passait trop tard

 

ni qu'ils n'avaient pas accès à la télévision

 

ni que ça avait l'air chiant (mais ils ont du le penser)

 

ils ont dit en ricanant (ouais les ados sont parfois très agaçants)

 

"- on n'a pas que ça à faire

- ah....

- bah ouais on a une vie (sous entendu moi j'en ai pas, pourtant la dernière fois ils m'ont dit qu'ils me voyaient bien comme une clubbeuse, va comprendre)"

 

ma question est donc "mais qu'avez vous de mieux à faire alors?!?" (de mieux que de vous cultiver, c'est mon côté intello qui ressort)

 

Je précise, je suis assez proche de mes élèves, ils se confient facilement à moi, du fait de mon age je pense, bien qu'ils me prennent pour un fossile parfois genre je connais pas les iPods et tout ça... (oui le programme de géo en 4ème porte sur apple, la géo a bien changé!) tout ça parce que j'ai écrit Ipop (pour ma défense c'est pas facile de rester concentré sur ce qu'on écrit quand ils sont 29 à poser des questions)

 

bref leur réponse très honnête: bah on joue.(notez qu'ils ne sont pas très malins, ils auraient pu dire on se couche tôt pour lire avant de s'endormir, voir éventuellement on relis nos cours pour le lendemain, mais non)

 

ahhhh ils jouent! il font travailler leur imagination en faisant parler leurs actions man et leurs cartes pokemon!(bon ok là tu comprends pourquoi ils imaginent que je ne connais pas le système de MP3) donc je leur demande à quoi ils jouent (ouais j'aime bien faire la débile avec eux, ils se sentent valorisé car plus malins que la prof)

 

réponse de choc: "vous connaissez pas".*mode fossile ON, ils ne se confierons pas plus, je suis une vieille*

 

...

...

et bah moi ce soir, en regardant secret d'histoire, je me coucherais moins bête, et toc. nanmého, bande de merdeux!!!

Repost 0
Published by cliomamuse - dans un peu de société
commenter cet article
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 20:37

 

ValentinesDayBrownieCakePops bouquet sq1k1

aucun rapport, mais ça faisait longtemps!

 

 

Je suis une jeune active, aux revenus réguliers, sans aucun frais (logée gratuitement par papa maman, et ayant accès à internet, à l’électivité et à l’eau grace à l’Homme, oui en gros je suis entretenue), donc forcément, je l’intéresse.


Elle m’avait appelé cet été, demandant un rendez vous avec insistance, genre si tu regardes les mails de rappel y’en a un tous les 5 jours au mois de juillet, au point que je me suis demandé si ma banquière était pas un peu amoureuse de moi (non je me suis dit qu’il y avait peut être des activités illégales sur ma carte) et du coup j’ai rappelé, heureusement je partais en vacances donc on n’a pas pu fixer de rdv (zut alors !)


Mais c’était sans compter sur la volonté de fer de la banquière qui m’a rappelé dès septembre, j’ai ignoré l’appel et puis elle m’a rappelé vendredi dernier, pensant que c’était peut être le collège j’ai répondu et non, du coup je me suis dit autant lui répondre, lui donner ce qu’elle veut et après je serais débarrasser.


Bref aujourd’hui 15h, j’ai résisté à l’appel de la sieste et je me suis présenter à la banque, à 30 seconde à pied de chez moi, ce qui fait que je n’ai pas pris mon parapluie et que j’ai bousillé mon brushing, autant dire que j’étais colère.


J’arrive sur place, je suis reçue par ma conseillère que je n’avais jamais vue, elle est toute jeune, comme moi, on pourrait être keupine, t’as pas envie de venir au moving avec moi le lundi aprem, je sais que tu bosses pas vu que l’agence est fermée ! Non bon on est plus au CE1 et se faire des potes, c’est plus pareil !


Bref elle me reçoit dans le bureau tout petit tout pourri, a-t-elle déjà compris qu’elle ne me vendrait rien du tout ? et m’annonce qu’on ne s’est jamais vues. Bah oui mais on peut être keupine !! (non je lui ai pas dit, j’ai juste dit non.) mais j’ai ajouté qu’en revanche je connais un de ses collègues que je ne peut pas piffrer parce que c’est un gros con (vous le savez déjà, je vous avais raconté mes aventures à la veille du CAFEP), j’ai pas dit ça mais elle l’a lu dans mes yeux, c’est sur ! Et j’ai même cru qu’elle m’approuvait !


Donc elle a pris un petit bout de papier et elle m’a annoncé : « on va parler de vous » cool une séance de psy gratuite, okay ! donc elle me demande ma situation professionnelle, je dis que je suis prof et elle me regarde, et demande mais prof…. Prof ? de quoi pour qui ? donc je dis histoire géographie, pour le collège. Regard de surprise suivi du balbutiement qui va avec et une fois qu’elle s’est reprise elle a dit et vous avez quelle classes ? bon j’ai répondu mais je me suis demandé ce que ça pouvait bien lui foutre, elle voulait que je lui donne les grandes lignes du programme aussi ? Non, elle a été beaucoup plus indiscrète et m’a demandé combien je gagnais (je me suis dit qu’elle aurait pu regarder mes comptes avant), j’ai donc répondu, et là elle m’a dit : sur les 12 mois ? même l’été ? ah ah ah bah ouais, et cette fois c’est moi qui ai lu dans son regard « ils sont vraiment payer à rien foutre ».


Après ça elle a voulu parler de ma vie perso. J’ai donc dit que j’habitais chez mes parents et que je ne payais rien parce que je vivais en couple et qu’il se charge des frais fixe. j’ai vu ses yeux s’agrandir genre « bah y’en a qui s’emmerde vraiment pas », je pense qu’après l’annonce de mes deux mois de vacances elle a senti que la vie était injuste. (j’ai beaucoup de chance, j’en ai conscience et j’en profite tant que je peux). Elle m’a donc dit que je pouvais mettre des sous de coté, oui je sais je mets plus de la moitié de mon salaire de coté tous les mois depuis que je travaille (elle a vraiment pas regardé mes comptes avant).


Et vient le moment ou elle me propose des choses, niveau assurance, j’ai tout grace à daddy, donc elle a fait son truc, j’ai écouté sagement. Puis elle a proposé un PEL, j’ai pensé fort à l’homme qui m’a dit avant de partir « et prends pas le PEL » (pourquoi ça je sais pas trop), il sait que je me laisse facilement avoir. J’ai écouté et j’ai dit « je vais réfléchir », donc elle a sorti son autre carte, l’assurance vie, elle commence à me dire que si je retire l’argent trop tôt on va me retirer pleins de chose des intérets dont des trucs sociaux (j’écoutais moyennement j’avoue). Et puis j’ai adopté le reflexe élève de troisième casse pied et je lui ai dit, mais les trucs sociaux là, je les paye tous les ans de toute façon. Elle s’est bloqué, elle m’a regardé, elle a du se dire que j’étais relou (c’est aussi ce que je me dit qu’en y’en a un qui me pose des question chiante genre, c’est quoi le taux de natalité en France ? et la mortalité, et la mortalité infantile, et Malaisie, et c’est quoi la capitale du Turkménistan ?) , et elle m’a dit « ….(oui oui les mots ont eu du mal à sortir) oui c’est vrai ».


Bah alors ? t’as essayé de m’entuber en croyant que je t’écoutais pas ?


En tout cas, elle était sympa, elle m’a pas posé de question sur ce que je faisais de l’autre moitié de salaire (à vous je vous dis tout : des fringues, des fringues du maquillage et parfois de la bouffe mais c’est plutôt l’homme qui y va parce que moi je sais jamais quoi acheter, ce qui n’arrive jamais chez H&M bizarrement.)

J’ai presque cru être dans la pub !

Repost 0
Published by Clio - dans un peu de moi
commenter cet article
10 septembre 2013 2 10 /09 /septembre /2013 20:39

Ni jamais d'ailleurs!

 

Ce matin alors que je me réveillais tranquillement dans le train avec le direct matin, j'ai lu qu'ils étaient nombreux (environ 200 000 si je ne me trompe pas) à vouloir partir vivre ou mourir loin de la planète bleu.

 

Mars-3

 

Personnellement ça ne me fait pas rêver, même si je suis consciente qu'il faut de tout pour faire un monde, et que surtout je suis bien placée pour savoir que ces personnes marqueraient l'histoire, je risque d'ailleurs un jour de devoir en parler en cours (bah oui y'avait aussi un article sur la retraite à 67 ans, nan mais t'imagine le crouton devant des ados?!)

 

Plusieurs raison à ma non envie:

 

- je préfère le bleu au rouge, alors voilà c'est subjectif mais j'aime pas.

 

- Dans 10 ans je me vois bien au bord de la mer (bleue) avec mari et enfants, bon ce schéma ne fait pas rêver tout le monde, je sais, mais sérieux, t'as pour projet de partir en 2023, pour plus jamais revenir, tu fais quoi pendant 10 ans? tu continues ta vie pépère? mais tu peux pas t'engager dans une relation (sauf si la dite personne qui la partage a le même projet que toi, vaut mieux d'ailleurs comme ça t'aura quelqu'un sur place à qui parlé, au cas ou tu t'entendes pas avec tes autres colocs), t'as plutôt envie de faire la teuf parce que de toute façon tu t'en balances tu vas sur mars. Bah moi je fais pas trop la teuf et puis mes potes risquent de pas pouvoir faire comme moi.

 

- la colonisation c'était déjà pas terrible sur les autres continents, j'ai pas envie d'emmerder les marsiens (sérieux t'as pas vu Mars attack?!? )

 

- je suis beaucoup trop nostalgique, genre à une semaine de mon anniversaire je suis capable de me dire c'est la dernière fois que tu vis un mardi avant tes 24 ans (ça marche avec les autres années aussi), alors là si c'est la dernière fois que tu vois une fleur, un hamburger, que tu respire du vrai air pollué?!? je risque de pas supporter la pression.

 

- la combi bibundum ne me va pas tip top, déjà la doudoune c'est pas trop ça! et puis pas sur qu'ils aménagent des magasins là bas, je suis beaucoup trop superficielle!

 

- d'ailleurs y'a pas internet sur Mars je suis sure! à quoi tu occupes tes longues soirées d'hiver? d'ailleurs y'a un hiver sur Mars?

 

- à tous les coup on n'a pas le droit aux bagages illimités donc tu peux pas ramener des bouquins pour les 20 prochaines années, imagine t'as pas les mêmes gouts de lecture que ton coloc, tu t'en sors pas!

 

- je m'ennuie en voiture pour aller jusqu'à chez mes parents (45 minutes), t'imagine 9 mois dans une capsule? en plus à tous les coup tu peux pas jouer au trivial là dedans, ça doit être ambiance sérieuse et tout... BOOOORING

 

- franchement 5 ans d'étude et un concours de folie du premier coup pour aller sur Mars? j'aurais pas perdu tout ce temps à apprendre des dates et des capitales. je préfère mes deux mois de vacances, et mes petits débiles, en plus avec eux je rigole bien (alors que les scientifiques et moi, on fait pas bon ménage, on vise pas les même camemberts (rapport avec le trivial, tout ça, j'explique parce que mes élèves comprennent pas toujours mes blagues).

 

- j'ai pas envie, oui, le titre se suffisait à lui même mais j'aime bien argumenter!

 

 

Repost 0
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 21:11

J’ai toujours aimé la rentrée, acheter les fournitures scolaires c’était mon plus grand plaisir de l’année (avant noël même !), je faisais systématiquement tout racheter à ma mère, je vous dis pas le nombre de boite de feutre et de crayons de couleur que j’ai encore aujourd’hui (même si je trie régulièrement, parce que même si je suis bordélique, j’adore trier les stylos, les gens sont bizarres parfois). Et puis le nombre de gommes aussi, sérieux qui a déjà terminé une gomme ?

Mais cette année je n’ai encore rien acheté, j’ai déjà mon stock de stylos rouge, du coup je fais le moins marrant, ce que ma mère faisait à ma place (elle est sympa quand même) : ranger les affaires de l’année passée (même si ça technique consistait à tout foutre à la poubelle).

 

crayons de couleur

 

Autant dire que ça c’est vraiment mais vraiment super chiant, surtout que comme je l’ai mentionné plus haut, je suis bordélique, pas un peu désordonnée, bordélique. Mais généralement, je me retrouve dans mon bazar, mais quand il faut le ranger ça me saoule (ouais les stylos ça va, les feuilles c’est relou (et en plus ça coupe)).

 

Et puis là ma technique habituelle qui est de tout mettre dans une pochette qu’on range dans un placard ne fonctionne pas : il faut trier, classer, pour pouvoir tout retrouver ! Et c’est chronophage (c’est un de mes nouveaux mot préféré, je trouve que ça fait tout de suite intello (ouais bon on n’a pas tous la même définition d’intello).

 

J’y ai passé la journée et je n’ai pas terminé, mais je suis motivée, déjà parce que je vais gagner du temps l’année prochaine (en gros c’est un investissement de temps, c’est chronophage aujourd’hui mais se sera chrono économique plus tard (oui tout de suite mon côté intello laisse la place à la fille à l’humour un peu lourd mais j’ai pas pu m’empêcher ! :D)

 

J’espère finir demain, pour pouvoir commencer la préparation de mes cours (quoi la rentrée c’est déjà lundi ? nan !!) comme toujours je prévois tout plein de chose et je procrastine (ahah je remonte le niveau) et j’attends avec impatience la semaine prochaine pour remplir mon carnet de bord, ou livre du professeur selon les différentes papeteries, et puis voir la tête de mes nouveaux élèves, et puis revoir mes collègues, et puis avoir mon emploi du temps, en gros les même plaisirs de quand j’étais élève. Et comme quand j’étais élève dimanche soir je ne pourrais pas dormir entre stress et excitation et comme quand j’étais élève une fois la première semaine passée et l’euphorie de la rentrée retombée, et les premières copies ramassées (à l’époque c’était les premières leçon à réviser, je crois que c’était plus relou encore), je vais regretter les vacances !

 

En attendant, profitons de l’instant présent, demain je vais m’acheter des feutres pour fêter le rangement !

Repost 0
Published by cliomamuse - dans un peu de société
commenter cet article
17 août 2013 6 17 /08 /août /2013 18:00

Oulala, quelle surprise, des vacances au mois d’aout, surtout pour un prof ! je suis même dans ma dernière semaine de vacances, et franchement je suis pressée de reprendre !

 

8228530963_8fac604faa.jpg


Et oui je suis comme mes petits collégiens, contente de revoir mes collègues (mes petites terreurs aussi d’ailleurs), de reprendre ma petite routine, retourner cher moi ou je fais tout qu’est-ce que je veux et surtout faire mes courses de rentrée ! même que j’ai quartier libre pour tout choisir, je n’ai plus de listes à suivre !


Des petites nouvelles s’imposent car malgré mes absences prolongés vous restez nombreux à lire mes bêtises !

Nous sommes partis l’homme et moi pendant 1 mois en tournée dans (presque) toute la France et même en Espagne, non pas pour nous produire mais plutôt pour ne rien foutre et nous faire entretenir par nos familles. Et je ne peux que constater que chez lui l’hospitalité est meilleur que de mon coté. Chez lui, c’est croissant et jus de fruit préssé le matin, c’est le roi du monde on se pli en quatre pour lui faire plaisir et chez moi…. Bah le soir de notre arrivé c’était jambon chips avec comme gentil accompagnement des réflexions disant que je ne devais pas trop manger (le contre coup des croissants sans doute). Il faut ajouter a cet état de frustration alimentaire le fait qu’être hebergé signifie adopter le mode de vie, autrement dit l’homme a intérêt d’arrêter de plonger dans la piscine avec sa go pro a l’heure de la sièste sous peine de regards (très) noirs. De même, on ne doit pas se lever trop tard et lorsqu’on annonce qu’on se lève vers 10h et qu’on se montre a 10h20, on a droit à « bah vous avez bien dormi hein » bah ouais, on en profite tant qu’on est jeune !  Et dormir c’est bon pour la peau, tu devrais essayer grand-mère !


Mais il ne faut pas s’énerver car les personnes qui sont passées avant était exquises (comprendre ma sœur) et moi je suis toujours très désagréable (j’avoue que j’ai tendance à dire ce que je pense, et pas toujours très gentiment, en même temps je sais par mon expérience professionnelle que c’est bien plus efficace, et puis c’est mon tuteur qui m’a dit de ne pas trop sourire quand je n’étais pas contente, j’applique !) Pas bon pour l’héritage tout ça ! Heureusement, j’ai le soutien indéfectible de mon arrière grand-mère, celle qui avait 103 ans quand je vous écrivais un article dessus, elle en a maintenant 104, et elle a l’air de bien me comprendre, surtout quand elle dit dans le dos de sa fille qui raconte toujours des histoires passionnantes boring (nan mais entendre tous les jours que lors de leur voyage en Chine ils n’ont eu que de la pastèque en dessert c’est lassant je vous assure) : « elle m’agace ». C’est exactement le mot que j’allais employer, comme quoi les ancêtres ont toujours parfois raison !


Bref j’attends avec impatience de poser mes valises dans mon petit appartement dans l’air pollué, même si là bas, pas de piscine et qu’on va avoir pleins de machines à faire tourner, au moins on pourra parler de tout ça tranquillement sans avoir à surveiller que personnes ne nous espionne, on va pouvoir manger des gateaux sans regards désapprobateurs et regarder secret story sans avoir à répondre du pourquoi du comment on était devant la télévision vendredi à 22h40 (vous me direz on est jeune on a cas sortir, mais là où on était y’a pas grand-chose à part des bal occitans c’est marrant une fois, deux fois c’est lourd !)


Sur ce, je reviens bientôt (du moins j’essaye) pour vous donner des nouvelles plus régulières


Xoxo

Repost 0
Published by cliomamuse - dans un peu de moi
commenter cet article
5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 20:08

Comme en ce moment je pique mes idées à droite à gauche, j'ai décidé de faire un article gif! c'est jeune anecdotique qui est la spécialiste mais comme elle ne publie plus en ce moment :( ça me manque beaucoup alors j'ai tenté, même si c'est un peu moins drôle...

 

J'ai choisi des images de Buffy exclusivement, en hommage à l'intégrale de la série que m'a offert l'Homme pour mon anniversaire!!

 

voici une journée de boulot classique:

 

quand je me lève après avoir corrigé des copies jusqu'à 2h du mat'

matin.gif

 

parfois je perds encore plus de temps en m'entrainant à disputer les élèves

entrainement-embrouille.gif

 

lorsque j'attends le silence une fois arrivé en classe (oui c'est comme un spectacle, très instructif et divertissant)

se-parlent-entre-eux.gif



 

quand j'interroge un élève en début de cours (c'est le moment ou jamais de finir sa nuit)

interri-au-debut.gif

 

puis que je me réveille après avoir entendu un truc qui fait mal aux oreilles

et-que-j-entends-un-truc-qui-me-fait-saigner-l-oreille.gif

 

quand je me rend compte que l'élève interrogé n'a rien compris au cours (cite un artiste de la renaissance: Louis XIV)

comprennent-rien.gif

 

 

 

lorsque je dicte le cours et que je vois un élève écrire des mots assez simple n'importe comment (François =Frenssoi)

quand-je-vois-un-mot-mal-orthographie-par-les-eleve--Fre.gif

 

lorsqu'un élève pose une question un peu débile (mais le palais du pape à Rome, il est dans quelle ville?)

3071544877_1_5_eZwlC2cj.gif

 

Et qu'il y en a un qui répond "bah à Florence"

lorsqu-un-dit-n-importe-quoi.gif

 

Mais que j'abandonne parce qu'il faut avancer dans le programme

quand je laisse tomber

 

 

lorsqu'un élève me demande ce qu'est le développement durable alors que ça fait 5 mois qu'on fait ça en géographie

erreur.gif

 

 

Lorsque je me décide quand même à reexpliquer et qu'un élève m'interrompt

regard-qui-tue.gif

 

(ce que j'aimerais faire à ce moment là, mais c'est interdit)

enervee.gif

quand je demande à l'élève en question son carnet, qu'il me dit qu'il ne l'a pas et que je soupçonne le mensonge

mensonge.gif

 

lorsque je prépare mon stylo pour mettre un mot dans son carnet

mot-dans-le-carnet.gif

 

et qu'il me supplie de ne pas le faire

compliment.gif

 

Vous l'aurez compris, je suis une sadique, pourtant, les élèves que je n'ai pas continuent de me voir comme ça

sixieme.gif

Repost 0
21 avril 2013 7 21 /04 /avril /2013 14:27

Et demain non plus, et après demain pareil!

 

Et ce n'est pas une fatalité!

 

En fait depuis peu j'ai décidé d'arreter de m'en vouloir de ne rien faire, par ne rien faire, je ne veux pas forcément dire rester en pyjtok devant la télé, quoi que parfois c'est très agréable, mais ne rien faire j'entends "ne voir personne".

 

je mets entre guillemets parce qu'en réalité je vois l'Homme, ainsi que notre chat ce qui fait 1 personne et un animal. Mais pour les autres,je veux dire ceux qui me demande ce que je fais, l'homme c'est personne, dans le sens où il est mon quotidien.

 

canape-tele.jpg

 

Et ça m'énerve, pourquoi je ne pourrais pas rester avec l'homme sans rien faire? J'ai de plus en plus l'impression que notre société nous force a avoir une vie sociale bien remplie, et parfois on en oubli l'essentiel. je n'ai jamais été une grande fétarde, c'est vrai qu'à la fac, je voyais un peu plus mes copines mais la vie évolue et quand je rentre de 6h de cours, j'ai pas envie de me préparer à ressortir, rentrer tard, avoir la tete dans les fesses le lendemain (parce que je peux pas systématiquement faire des interros, c'est un peu chiant à corriger)

 

Bref maintenant que j'ai muri (ouais mes élèves me donnent 26 ans et même les adultes m'appellent madame bouhouhou) je ne me mets plus la pression et je ne m'en veux pas de dire que j'ai pas envie de bouger, et surtout, je ne complexe plus de ma vie.

 

J'explique: avec tous les nouveaux moyens de communication (boobook, teuteur pour ne citer qu'eux), tout le monde étale sa vie (plus ou moins) passionnante, les photos de la soirée de truc, le pseudos racontant les projets de machin, à la base ce genre de truc me complexait, je me disait, moi j'ai rien fait hier soir, c'est tout pourri, ou encore, j'ai pas été invité à machin, trop nuuuul.

 

et puis l'homme, ce grand sage m'a dit quelque chose d'assez vrai, c'est ceux qui n'ont personne avec qui partager ça qui le font, c'est à dire que d'après lui, si tu as le temps de mettre tout ça sur facebook, c'est qu'au fond t'as rien d'autre à foutre donc tu sors pas tant que ça, et en plus et c'est le plus triste, tu n'as personne avec qui le partager en toute intimité.

 

Donc tout ça pour dire aux personnes comme moi qui peuvent se sentir complexé par toutes les activités de leur entourage, parfois mieux vaut être heureux dans sa petite vie tranquille que chercher à tout prix à s'occuper pour oublier ce que l'on n'a pas (ou parfois on l'a hein, je parle de certaines personnes uniquement.).

 

Xoxo

Repost 0