Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clio est ma muse et m'amuse
  • Clio est ma muse et m'amuse
  • : un blog qui je l'espère, vous donnera le sourire après une dure journée de labeur: légereté et futilité en sont les maitres mots!!
  • Contact

Profil

  • cliomamuse
  • légereté et futilité resteront les mots qui qualifieront le mieux cet espace, pour se vider la tête après une bonne journée de travail!
  • légereté et futilité resteront les mots qui qualifieront le mieux cet espace, pour se vider la tête après une bonne journée de travail!

Rechercher

30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 19:12

Et oui c'est déjà la fin du stage, deux semaines ça passe vite, enfin pas tant que ça, j'avoue être plutôt soulagée. maintenant que j'ai eu de très bonnes appréciations, je vais pouvoir me défouler sur mon tuteur pour les deux semaines les plus moisies de ma vie...

 

Oui alors vu comme ça vous devez vous dire ah bah merde qu'est-ce qu'elle va pouvoir faire avec son master enseignement si elle ne veut plus enseigner? (ou alors vous vous dites que je fais chier à me plaindre tout le temps et je suis assez d'accord avec vous). bref que tout le monde se rassure, ce ne sont pas deux malheureuses semaines de stage qui m'ont fait perdre ma vocation, au contraire!!

 

j'explique:

l'année dernière j'ai fait un premier stage, ma tutrice était âgée donc moins motivée par le programme, les inspections et tout le reste mais elle aimait les élèves et son objectif c'était qu'ils s'épanouissent pleinement, notamment en organisant des voyages ou en les faisant participer à des concours comme celui de la résistance. sur le coup je me suis dit que pour des élèves de seconde et de première, c'était quand même important le programme (oui parce qu'elle avait à peine entamé le moyen âge en mars alors qu'ils vont jusqu'à la fin de la révolution donc ça craignait quand même) et puis les concours c'est bien beau, moi aussi j'en ai fait et j'ai kiffé, mais c'était en CM2 parce qu'il y avait pas d'enjeu genre le bac français à la fin de l'année. donc j'étais restée sceptique et je m'étais dit qu'il ne fallait pas abandonner le programme pour se concentrer uniquement sur l'aspect humain parce que ce n'est pas forcément rendre service aux élèves.

 

et puis cette année je me retrouve avec un jeune prof, un peu imbu de lui même mais ce qui doit cacher au fond (j'espere) un certain complexe d'infériorité. quand on a une stagiaire j'estime que la base c'est de demander où elle en est ( ou il hein, mais là je parle de moi) dans ses études, or là c'est moi qui le lui ait dit, ouais un peu pour me faire mousser parce qu'on n'est pas tant que ça a être admissible. Bref tout ce que j'ai récolté c'est qu'il se fasse lui même mousser (donc pas du tout l'effet escompté) genre "moi j'ai tenté une fois le concours interne et je l'ai eu, parce que je suis le meilleur" (bon j'ai rajouté la dernière partie de la phrase mais c'était un peu ça qu'il voulait dire je pense) bon sur le coup je me suis juste dit qu'il voulait montrer que c'est bien lui le prof et que je ne suis que stagiaire...

 

deuxième chose qu'on est censé faire avec son ou sa stagiaire, se mettre d'accord sur le déroulement du stage, le travail demandé etc... sachez que lorsqu'on est admissible, on a droit une rémunération pour ce stage si on effectue une semaine complète à la place du professeur, qui lui doit se rendre à une formation... mais lui il a décidé de ne pas y aller... bon certes c'est son choix, mais dans ce cas il doit rester dans l'établissement, c'est à dire en salle des professeurs. mais pas lui... non lui il a voulu assister à TOUS mes cours ("pour mieux t'évaluer tu comprends"), ajoutant son grain de sel parfois, comme ça, par surprise. autant dire que ce n'est pas simple d'avoir de la légitimité dans ces conditions. De plus il ne m'a pas annoncé ce qu'il fallait que je fasse exactement au niveau préparation et il me donnait des précisions la veille à minuit pour le lendemain 8h (j'ai pas osé lui dire que j'avais une vie, MOI, mais je l'ai pensé à chaque instant), le plus fort étant de me demander de préparer un cours sur les risques au Japon (que je n'ai pas étudié depuis mon année de terminale) pendant ma pause déjeuné, pour que finalement il ne me laisse pas la parole. Autant dire que pour moi qui suis bordélique et qui fini toujours tout au dernier moment ça aurait pu me convenir... mais en réalité je m'organise dans mon bordel et du coup cette méthode ne m'a pas du tout convenue! Bref pour tout vous dire je me suis sentie frustrée, et j'ai souvent peté un plomb le soir en demandant à l'homme d'aller lui casser la gueule (qui n'était pas contre).

 

enfin ,je pense que quand une stagiaire à l'air d'une élève, on peut se permettre de la présenter, histoire que les élèves se disent pas "c'est qui celle là, pourquoi elle fait cours, elle est pas prof" donc non je ne suis pas prof mais la prof d'espagnol a le même niveau que moi, elle a pas non plus son capes non mais oh!!! Bref une présentation aurait évité à un quatrième de me demander si j'étais au lycée et que je venais présenter mon établissement *grmblblbl* ou encore à un seconde de me demander s'il pouvait me tutoyer *grmmmmblblblblbl* ouais je grogne pas super, je suis enrouée.

 

craie.JPG

 

Donc après ces superbe trois grandes idées (ouais je suis encore dans les plans en trois parties), je dirais pour conclure que ce n'est pas le stage qui ne m'a pas convenu mais mon tuteur. finalement peut être qu'il faut être un peu dans la psychologie et pas uniquement dans le savoir et l'érudition (je savais hein, mais là ça m'est apparu plus concretement). et puis courir sans cesse après le programme ça doit etre fatiguant, surtout que je n'ai jamais été très endurante.

 

tout ça pour dire que je suis soulagée d'en avoir fini, parce que j'ai pas eu le temps, ni d'avancer mon mémoire, ni de réviser pour l'oral alors que je passe parmi les premiers (et oui j'ai reçu ma convocation, pression), donc après cette après midi passée à dormir (parce que 5h de sommeil par nuit à moi, ça me convient pas (à ma peau non plus d'ailleurs, j'ai pris 5ans: au moins je faisais plus vieille qu'eux à la fin, quoi que le directeur ne m'a pas dit bonjour le aujourd'hui jusqu'à ce que je le regarde intensément et qu'il réalise que je n'était pas une élève lambda)) je me remet à mes révisions, quelle vie trépidante!!

 

Xoxo

Partager cet article

Repost 0
Published by Clio - dans un peu de moi
commenter cet article

commentaires

oth67 25/04/2012 09:05

Bon courage !
Cela fait 6-7 ans que je suis PE suite à une reconversion professionnelle !
J'ai encore connu le concours et l'IUFM !

Lucile 28/04/2012 13:37



Merci je vais en avoir besoin ces prochains mois je crois! :D