Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clio est ma muse et m'amuse
  • Clio est ma muse et m'amuse
  • : un blog qui je l'espère, vous donnera le sourire après une dure journée de labeur: légereté et futilité en sont les maitres mots!!
  • Contact

Profil

  • cliomamuse
  • légereté et futilité resteront les mots qui qualifieront le mieux cet espace, pour se vider la tête après une bonne journée de travail!
  • légereté et futilité resteront les mots qui qualifieront le mieux cet espace, pour se vider la tête après une bonne journée de travail!

Rechercher

29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 21:25

Aujourd’hui, ça a été la première « dure » journée de ma toute petite carrière en tant que prof, outre les soirées agitées parce que je n’ai pas préparé le contrôle ou le cours pour le lendemain et les réunions parents prof où t’en prend plein la tronche parce que le parent est le client (c’est nouveau oui, je m’en remet pas non plus).

 

En fait depuis une semaine, ça pendait au nez d’un de mes élève qui accumule les gaffes, il est pas méchant, juste paumé, il fait des choses vraiment étonnantes, genre commander des sushi au nom de l’établissement, se les faire livrer et les manger en douce sous le préau (le genre de truc improbable quand même), il pique les numéros des profs dans le bureau des surveillants et leur fait des blagues (bon ça ne fait rire que lui et ses copains), il fait une collection d’épluchure de crayon de couleur sur la chaise à coté de lui, bref il est étonnant mais pas méchant, par exemple quand on le reprend en classe pour cause de bavardages (voir de discutions même), il s’excuse mille fois.

 

bonet d'ane

 

Mais il n’est comme ça qu’avec moi visiblement, donc aujourd’hui, conseil de discipline et l’équipe pédagogique a tranché : exclusion définitive.

C’est bête mais cet élève, comme tous mes élèves de cette année, je m’y était attaché, il faisait partie du groupe classe.

 

C’est d’autant plus idiot que le groupe classe existe encore, il peut être modifié. Depuis le début de l’année, c’est le 5ème qui part, entre les déménagements, les changements d’établissement, les exclusions, on en perd et malgré tout, même si c’est quand même pleins de copies en moins à corriger, bah ça fait un petit pincement au cœur.

 

Et le pire c’est que chaque année j’en perdrais au moins deux fois 30 (60 quoi, j’ai progressé en calcul mental depuis que je compte les points)… mais j’en récupérerai le même nombre.

 

C'est dans ces moments là que je réalise la complexité de ce genre de métier, c'est quand meme le destin d'un enfant qui est en jeu, et en 20 minutes c'est emballé et plié, il ne reviendra pas dans cet établissement dans lequel il a passé 1/4 de sa vie.

 

xoxo

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Tristelune 31/01/2013 10:12

Je n'aurais jamais eu la force de faire ce métier. Je m'attache très vite et avec une très grande facilité à tous les gens que je côtoie, encore plus aux enfants. Etre prof' m'aurait tué le moral,
je ne sais pas être dure avec les mômes et les voir partir comme ça pour des exclusions quasi' inutiles (il commandera d'autres sushis pour un autre établissement le petiot, faut pas se leurrer),
ça doit être carrément choquant. Comme l'exprime très bien ton article d'ailleurs.
M'enfin, sois courageuse, tu devras malheureusement en voir bien d'autres...

Clio 31/01/2013 15:11



Ouais je sais, va me falloir un petit moment pour digérer et puis, la vie des 150 autres continue et je dois continuer a leur faire cours comme il se doit!



Bloody Lucy 30/01/2013 16:00

Il y a toujours d'autres alternatives. Je travaille dans un lycée et il est extrêmement rare qu'on en vienne à des exclusions définitives. Depuis 4 ans que j'y suis, je n'en ai même connue aucune !
Des temporaires, des avertissements, des punitions diverses, des convocations des parents, oui, chaque semaine. Je pense qu'à partir du moment que l'élève n'a pas dépassé les bornes (et par là
j'entends insultes, menaces, coups envers un professeur voire un autre élève), il ne doit pas être question d'exclusion définitive, ce n'est pas rendre service à l'élève !

Clio 31/01/2013 15:09



Je suis d'accord avec ça, mais je suis dans un établissement privé et on laisse passer bien moins de choses, c'est le problème, surtout que comme je disais, il n'est pas méchant, il a juste des
soucis dans sa jeune vie, je sais que l'exclure c'est l'enfoncer, mais en même temps avec le statut que j'ai cette année, je ne peux malheureusement rien y faire!



Val1603 30/01/2013 14:12

Pas drôle ce genre de sanction... Quand Mr Chéri me raconte ça aussi... j'ai toujours du mal... je me demande toujours s'il n'y aurait pas une autre alternative...

Clio 30/01/2013 15:15



après tout dépend si ça entraine les autres vers le fond, et là c'était un peu le cas malheureusement... mais c'est quand même triste



Bloody Lucy 30/01/2013 12:37

Wow ! Une exclusion définitive je trouve ça rude quand même !

Clio 30/01/2013 15:15



ouais et dans mon souvenir c'était extremement rare, mais finalement ça avait l'air de surprendre que moi