Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Clio est ma muse et m'amuse
  • Clio est ma muse et m'amuse
  • : un blog qui je l'espère, vous donnera le sourire après une dure journée de labeur: légereté et futilité en sont les maitres mots!!
  • Contact

Profil

  • cliomamuse
  • légereté et futilité resteront les mots qui qualifieront le mieux cet espace, pour se vider la tête après une bonne journée de travail!
  • légereté et futilité resteront les mots qui qualifieront le mieux cet espace, pour se vider la tête après une bonne journée de travail!

Rechercher

21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 13:18
Aujourd'hui, parlons des gens face à la grossesse.

Et oui parce que tout a une fin, même si on ne sait pas avec exactitude quand on sait que l'échéance approche, aujourd’hui je suis à 6 jours de mon terme officiel et je souhaitais revenir sur ces neuf mois, ces gens avec qui j'avais été en contact et qui m'ont émue ou agacée, en gros revenons sur le meilleur comme le pire.

Et parce que j'aime toujours terminer sur une note positive commençons avec ce(ux) que je n'ai pas aimé pendant ma grossesse:

- Ces gens qui savent tout sur tout parce qu'ils sont passés par là. Bien sur l'échange d'expérience est importante, mais ce n'est pas parce qu'on a vécu 1, 2 voir 3 grossesses qu'on sait tout. "Tu vas voir à tel mois tu auras ça" et blablabla. Pour ceux qui ont l'impression de le faire, ça m'aurait moins irritée si je n'avais pas eu les hormones en folies mais surtout si les personnes en questions avaient tourné leurs phrases différemment du genre "moi à tel mois ça s'est passé comme ça..." C'est déjà tellement moins la science infuse!!

- Ces gens qui te prennent pour une handicapée (tu n'as pas la carte pour te garer sur leurs places mais bon) dès que tu annonces que tu prends le train, que tu vas faire une longue balade, tu es quelqu'un de résistant parce que tu travailles jusqu'à la fin (voir tu n'as pas envie de ce bébé parce que tu ne te ménage pas assez), que tu continue de faire tes courses et puis que tu as une vie plus simplement. Le pire aura été "ne cours pas dans les escaliers"... déjà je montais les escaliers un peu vite, ensuite je connais un minimum mes limites, merci.

- Ces gens qui te jugent. Oh tu ne devrais pas manger ça enceinte, tu ne devrais pas faire comme ça et tout le reste. Pendant ma grossesse je n'ai pas fumé (je ne fumais pas avant donc pas de frustration), j'ai du boire une coupe de champagne lorsque j'ai acheté ma maison et bu une gorgée de vin rouge pour les 30 ans de l'homme, j'ai mangé ma viande carbonisé, j'ai été privée d'huitre à noël, j'ai fait attention, sans devenir frustrée, et surtout je n'étais pas stressée.

- Ces gens qui se sentent en compétition. J'avais une collègue enceinte en même temps que moi, même terme à quelques jours près. Mais son bébé faisait déjà tout mieux que le mien. Il bougeait mieux, était plus gros, et puis son médecin était mieux que le mien aussi parce que moi on ne m'avait pas prescrit le test du diabète, ce genre de personne te stresse, parce que du coup tu te dis "olalala mon bébé est trop petit" ou encore "oulala il va me manquer des examens..." Le teste du diabète n'est pas obligatoire, sachez le!

- Ces gens un peu intrusifs qui finissent par être effrayant. Ca va de ceux qui te demandent combien de kilos tu as pris. Je ne suis pas du genre à mentir sur mon poids, j'en suis à plus 20 depuis 1 mois, et depuis je ne monte plus sur la balance, parce que de toute façon je me ferais du mal. A ceux qui te posent des questions un peu étranges du genre "tu n'as pas peur que ta vie change?" ben si mais c'est le principe de faire un enfant "non mais tu gardes le moral a cette idée??" ben oui ça va merci...

- Ces gens qui ne te laissent pas passer à la caisse prioritaire au supermarché. Ca peut entrer en contradiction avec le point "je ne suis pas handicapée), mais c'est juste une question de savoir vivre, tu vois une femme enceinte et tu cours pour lui passer devant? Euh je ne comprends pas... Ce n'est pas parce que j'étais fatiguée mais surtout parce qu'il y a quelques avantages à être enceinte, celui-ci en fait partie, tu proposes au moins de laisser passer, d'ailleurs à chaque fois j'ai refusé, parce que je me sentais bien, mais je pense à toutes celles qui ont des nausées au début ou des envies pressentes sur la fin, sérieusement soyez civilisés.

-Ces gens qui peuvent continuer à faire leur shopping tranquillement alors que toi pendant les derniers mois tu mets toujours les mêmes fringues, et qu'en plus tu fais grosse dedans (bon dans grossesse y'a grosse, alors c'est normal).

- Ces gens qui s'impatientent en fin de grossesse, tu reçois des textos du genre: alors il n'est toujours pas là??? Ce à quoi je réponds, non sinon j'aurais donné des nouvelles à ceux qui te font culpabiliser parce que tu sais, si le bébé ne veut pas sortir, c'est peut être que tu n'es pas encore prête à l’accueillir... je préfère me dire qu'il aime bien mon ventre mais chacun sa vision des choses...

Heureusement tout ça n'est pas l'essentiel et j'ai essayé tant bien que mal de passer au dessus, donc voici ce que j'ai aimé de ma grossesse!

- Ces gens qui te disent (même si ce n'est pas toujours le cas) que tu as bonne mine, que tu es en forme, que la grossesse te va bien.

- Ces gens qui ne te sautent pas sur le ventre pour toucher, mais qui sont trop contents lorsque tu leur permets de le faire

- Ces gens qui ne relèvent pas que oui tu as pris beaucoup de poids, et qui ne te disent pas de faire attention à ce que tu manges et qui ne te mettent pas la pression pour que tu perdes ces kilos dans les 6 mois qui suivent l'accouchement.

- Ces gens qui racontent leur expérience de l'accouchement en rigolant, pas en prenant l'air grave et déprimé.

- Ces gens qui ne te harcèlent pas pour connaître le prénom du bébé

- Ces gens qui ont pensé à acheter un jus de fruit et des trucs que tu peux manger à l'apéro

-Ces gens (souvent les mêmes) qui font des projets avec toi même après la date de ton terme, histoire de montrer que tu compteras encore pour eux et que ce n'est pas parce que tu deviens jeune parent que tu ne peux plus rien faire.

- Ces gens qui respectent tes choix sans essayer de t'imposer le leur: sur la préparation à l'accouchement, sur l'allaitement, sur le mode de garde...

- Ces gens qui te demandent ce qu'ils peuvent offrir, et qui ne t'imposent pas les jouets de leur premier, les vêtements du second et l'achat du doudou alors que peut être que toi, ça te tenait à cœur d'acheter ce genre de chose, donc merci pour les cadeaux pratiques, dont on n'a jamais assez (bavoirs, body, serviettes....)! comme j'essaye de le dire souvent, on n'a pas un nouvel enfant tous les jours alors on a aussi envie de le gâter, surtout au début, après on se lasse j'imagine.

Si je devais retenir une seule chose tout de même, c'est que tout le monde s'intéresse à une femme enceinte, et finalement la seule chose dont j'ai peur maintenant c'est qu'au lieux de ce regard souvent bienveillant dans les yeux des gens je verrais souvent de la haine parce que mon bébé ne fera que pleurer et sentira mauvais le caca, mais surtout ça sera lui le centre de l'attention et moi... ben je serais juste une maman!

Partager cet article

Repost 0
Published by cliomamuse
commenter cet article

commentaires

Carmele 02/06/2016 09:18

J'applaudis des deux mains à ton article qui exprime tout à fait ce qu’on ressent toutes mais qu'on ose jamais/rarement dire.